22h57 : L’UE « extrêmement préoccupée » après le meurtre de Mohammad Abou Khdeir

Les pays de l’Union européenne a condamné mercredi le meurtre d’un jeune Palestinien à Jérusalem, se disant « extrêmement préoccupés » et appelant les parties « au maximum de retenue », ont annoncé les services de la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton.

« Nous condamnons dans les termes les plus forts le meurtre d’un jeune garçon palestinien à Jérusalem », a écrit le Service d’action extérieure de l’UE, qui exprime ses « condoléances à sa famille et ses amis » et dit « partager leur douleur ».

« Les auteurs de cet acte doivent être traduits en justice. Nous saluons l’annonce par les autorités israéliennes d’une enquête diligente », poursuit le texte.

« Nous sommes extrêmement préoccupés par les derniers événements qui augmentent le risque d’escalade et appellent toutes les parties à faire preuve du maximum de retenue », conclut le communiqué.

22h51 : motivation nationaliste forte probable selon les médias israéliens à propos du meurtre de Mohammad Abou Khdeir

Alors que l’enquête sur l’assassinat d’Abou Khdeir est toujours en cours, il y a d’importants indices qui tendent à soutenir la thèse nationaliste bien que le motif criminel n’a pas été écarté, selon les médias israéliens.

Un fonctionnaire impliqué dans l’enquête indique sur le site Web de nouvelles Walla : « L’évaluation est que l’attaque était nationaliste. »

Des sources ont indiqué à la Dixième chaîne qu’aucun membre de la famille Abu Khdeir n’a de casier judiciaire, ce qui soulève des questions sur le scénario aussi suggéré dans les médias du motif de l’honneur.

D’autres soutiennent des rumeurs sur l’homosexualité du jeune garçon, qui aurait été tué par des membres de sa famille. Ces rumeurs n’ont aucune valeur.

22h11 : ADL : Réponse des groupes anti-Israël « choquantes et honteuses »

L’ADL dénonce la réaction « manifestement silencieuse » des groupes américains qu’il qualifie « d’anti-Israël » en ce qui concerne le triple meurtre de Naftali Fraenkel, d’Eyal Yifrach, et de Gil-ad Shaar.

« Il est choquant et honteux que les mêmes groupes qui condamnent rapidement dans les termes les plus forts toute faute perçue par Israël ne semblent pas avoir une once d’indignation morale devant l’assassinat de trois adolescents israéliens innocents », a dit Abraham H. Foxman, le directeur national de l’ADL.

« L’apologie tacite de l’enlèvement et des meurtres montré par le silence de ces activistes anti-Israël confirme qu’ils ne sont prêts à prendre la parole en faveur de l’Homme quand il leur sert de le faire. Ces principes ne s’étendent apparemment pas à Israël ».

22h00 : le Consulat américain appelle les citoyens à faire preuve de prudence dans la capitale

À la lumière des émeutes à Jérusalem-Est, le consulat américain à Jérusalem met en garde ses citoyens d’avoir « conscience de la situation. »

« Nous vous rappelons d’être conscients de votre environnement en tout temps, surveillez les médias, et évitez les manifestations et autres foules, car elles peuvent devenir violentes sans prévenir. »

21h58 : Aharonovitch : « Le motif de l’assassinat ne peut être déterminé à l’heure actuelle »

Le ministre de la Sécurité publique Yitzhak Aharonovitch a tenu au courant le Premier ministre Netanyahu sur l’enquête en cours relative à l’assassinat du jeune adolescent arabe, soulignant « qu’à ce stade tous les moyens d’enquête sont mis en oeuvre ».

« Le ministre a noté que les unités à Jérusalem et dans tout le pays sont renforcés et ont demandé à la population de faire preuve de retenue et de patience afin de permettre aux enquêteurs de faire leur travail, » selon une déclaration du bureau de presse du gouvernement israélien.

21h54 : Ban Ki-moon condamne le meurtre d’un jeune Palestinien

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a condamné mercredi le meurtre d’un jeune Palestinien à Jérusalem et a réitéré son appel au calme.

Selon son porte-parole Stéphane Dujarric, « le secrétaire général réitère son appel à toutes les parties afin qu’elles fassent en sorte que les tensions ne s’aggravent pas davantage et ne provoquent pas de nouvelles pertes humaines ».

M. Ban adresse ses condoléances à la famille de la victime et « demande que les responsables de cet acte méprisable soient rapidement traduits en justice ».

21h : reprise des affrontements entre Palestiniens et forces de police israéliennes

Après une courte pause dans les hostilités, pour avoir rompu leur jeûne du Ramadan avec le repas de fête de l’iftar, les émeutiers dans le quartier de Shuafat à Jérusalem-Est ont relancé les affrontements avec la police israélienne.

Notons une reprise massive des feux d’artifice visant des agents, il y a quelques minutes, à tel point que cela a illuminé le ciel.

20h55 : salve de roquettes tirées sur Ashkelon

L’alerte résonne dans tout le sud d’Israël alors qu’au moins 10 missiles ont été tirés depuis Gaza, selon la Deuxième chaîne.

Au moins une roquette a été abattue au-dessus d’Ashkelon par le système anti-missile Dôme de fer.

Environ 20 roquettes ont été tirées sur Israël depuis ce matin.

Plus tôt dans la soirée, les avions israéliens ont frappé un « site de lancement » dans la bande de Gaza, a déclaré l’armée israélienne.

20h49 : Réunion du cabinet de sécurité à Tel Aviv

Le cabinet de sécurité du Premier ministre Benjamin Netanyahu se réunit à Tel Aviv pour la troisième nuit consécutive depuis que les corps des trois adolescents israéliens ont été retrouveés.

Selon la Deuxième chaîne, le cabinet envisagerait des représailles par des constructions dans les implantations en

Les ministres sont restés discrets sur les réunions, suite à une fuite de la rencontre de lundi.

20h42 : Tony Blair : « les fanatiques doivent être mis à l’écart »

Tony Blair, représentant du Quartet et ancien Premier ministre britannique, a dit que les « extrémistes ne doivent pas être autorisés à exploiter les événements des dernières semaines pour déclencher une nouvelle escalade de la violence. »

Dans une condamnation de la mort de l’adolescent à Jérusalem-Est, Blair dit : « Il n’y a pas de justification possible pour un tel acte horrible – et les auteurs doivent être rapidement trouvés et traduits en justice.

« Je suis très inquiet par les troubles qui se déroulent à Jérusalem et en Cisjordanie, y compris les agressions contre les Palestiniens, des attaques du « Prix à payer » et de la violence des colons qui ne peut être tolérée. La récente perte tragique des deux côtés de ce conflit nous rappelle ce qui est en jeu. Les fanatiques doivent être mis à l’écart, et les dirigeants israéliens et palestiniens doivent continuer leur poursuite d’un règlement négocié qui apportera la paix et la sécurité de leurs citoyens. »

20h37 : un rassemblement anti-racisme se réunit devant la maison de Netanyahu

Selon la police, des centaines de manifestants sont debout devant la résidence de Jérusalem du Premier ministre Benjamin Netanyahu, pour protester contre « la violence et le racisme ».

20h31 : le Royaume-uni condamne le meurtre « épouvantable »

Le Premier ministre britannique David Cameron, et le ministre des Affaires étrangères, William Hague, ont qualifié le meurtre du jeune adolescent arabe « d’épouvantable. » Ils engagent également Israël et les Palestiniens à faire preuve de retenue alors que les tensions montent.

« Il est essentiel que les personnes responsables de ce crime soient traduites en justice », a souligné Hague. « Je me félicite de l’engagement du gouvernement israélien à traduire les responsables en justice. Il est essentiel d’éviter toute action qui pourrait conduire à la perte de vies innocentes. Les événements récents renforcent la nécessité de prendre des mesures en vue d’une paix durable ».

20h23 : Un responsable israélien déclare que la condamnation des États-Unis est prématurée

Un responsable israélien raconte au Times of Israel que les remarques de Kerry semblent prématurées, compte tenu de l’approche du gouvernement américain en ce qui concerne l’enlèvement et le meurtre des trois adolescents israéliens.

« Comment sait-il qu’il s’agit d’un acte de vengeance ? Si c’est le cas, de toute évidence la forte condamnation est plus que justifiée. Mais apparemment, attendre des informations, attendre la preuve des services de renseignements ou de l’enquête de la police s’avère nécessaire uniquement lorsque la victime est israélienne ».

20h21 : Le Dôme de fer intercepte deux roquettes

Les sirènes d’alerte rouge à Ashkelon retentissent alors qu’au moins deux roquettes ont été tirées depuis la bande de Gaza visant le sud d’Israël, rapporte Ynet.

Le Dôme de fer intercepte deux projectiles, mais on ne sait pas où les roquettes sont tombées.

20h13 : le père de l’adolescent arabe tué : l’enlèvement filmé

Le père de Muhammad Abu Khdeir, 16 ans, dit que les images d’une caméra de sécurité prises d’un magasin de proximité rend pleinement compte de l’enlèvement de son fils, rapporte la Deuxième chaîne.

Les visages des kidnappeurs peuvent être clairement discernés dans la vidéo, dit-il.

20h12 : ADL déplore la mort d’un adolescent arabe

L’Anti-Defamation League a « fermement condamné » la ‘revanche possible de tuer’ à Jérusalem-Est », avec une poussée inquiétante des appels incendiaires à la vengeance par des Israéliens. »

« Alors que nous attendons [les résultats de] l’enquête policière sur l’enlèvement apparent et le possible assassinat d’un adolescent arabe, nous ne pouvons pas attendre pour nous prononcer contre les appels incendiaires à la violence et de la vengeance par certains Israéliens, » affirme le chef de ADL Abraham Foxman, dans un communiqué.

Alors que «nous nous sentons tous indignation et de chagrin sur le assassiner des trois adolescents Israël » il n’y a aucune justification pour la violence d’autodéfense et des actes de vengeance ciblant les Arabes. Toute perte de vie – que ce soit israélien ou arabe – est une tragédie. La vengeance ne fait pas une partie du judaïsme ou de la tradition juive », écrit-il.

« Nous soutenons l’appel du Premier ministre pour une enquête rapide et intensive dans l’attaque apparente à Beit Hanina. Celui qui est responsable doivent être traduits en justice « .

20h : la presse israélienne salue la récitation du Kaddish par Rachel Fraenkel

Traditionnellement, dans les milieux orthodoxes en Israël, le Kaddish des endeuillés est réservé aux hommes.

Dans Haaretz, Yair Ettinger écrit une chronique intitulée : « Quand Rachel Fraenkel a récité le Kaddish, le grand rabbin dit : « Amen ».

« L’assassinat des trois garçons sera gravé profondément dans notre mémoire pour de nombreuses raisons. La plus évidente d’entre elles est reliée à la sécurité et à la politique, et peut-être à des aspects sociaux. Mais les cérémonies funéraires comprennent également un moment crucial d’un point de vue religieux, un moment personnel avec une grande portée », écrit-il.

« La récitation du Kaddish des endeuillés par des femmes prend de l’ampleur, en particulier dans les communautés orthodoxes modernes. Même si elle a l’approbation rabbinique, il n’y a jamais eu une si grande exposition qu’il y avait mardi et c’est encore loin de faire l’unanimité ».

Koby Arieli de la Deuxième chaîne note : « C’était la première fois que j’ai vu une femme dire le Kaddish. Plus que cela. C’était la première fois que je vois une femme réciter le Kaddish [après qui] tout le monde dit ‘Amen’. Et mes larmes qui coulaient ont été étouffées, car il ne fait pas beau à pleurer devant la télévision, en particulier quand je suis en colère à propos de la diffusion en direct des funérailles. Et comme tout le monde je gémis bruyamment et amèrement avec Rachel Fraenkel et j’ai répondu ‘Amen’ à son Kaddish ».

19h01 : Des avions israéliens frappent Gaza

Des avions de l’armée de l’air israélienne frappent mercredi soir les endroits d’où des mortiers ont été tirés à Gaza vers le sud d’Israël.

Une frappe directe a été confirmée selon l’armée.

Neuf roquettes ont été tirées vers le sud d’Israël depuis minuit.

19h03 : Washington condamne le meurtre du jeune Palestinien à Jérusalem

Les Etats-Unis ont condamné mercredi le meurtre d’un adolescent palestinien tué à Jérusalem, apparemment en représailles à celui de trois jeunes Israéliens, mettant en garde contre des actes de vengeance qui risquent d’aggraver une situation déjà explosive.

« Il n’y a pas de mots pour transmettre avec suffisamment de force nos condoléances au peuple palestinien », a déclaré le secrétaire d’Etat américain John Kerry dans un communiqué.

18h52 : Police : Pas « de conclusions évidentes » dans la mort de l’adolescent arabe

Le porte-parole de la police Micky Rosenfeld affirme que la police enquête sur la possibilité que le motif derrière l’enlèvement et l’assassinat de Muhammad Abu Khdeir soit criminel, un meurtre d’honneur, ou un motif nationaliste.

« Il n’y a pas de conclusions évidentes pour le moment », déclare-t-il.
« Nous devons voir comment les choses vont évoluer ».

18h44 : 3 soldates israéliennes vues portant des autocollants ultra-nationalistes

Trois soldates de l’armée israélienne ont été repérées portant des autocollants en faveur du rabbin ultra-nationaliste Meir Kahane, à Jérusalem mardi.

Dans un clip YouTube téléchargé hier et dit avoir été filmé tôt dans la journée, les trois sont arrêtées par les militants pour une photo, applaudissent des mains en chantant des slogans de « Mort aux Arabes », et puis s’en vont à pied.

18h34 : des centaines de personnes se réunissent pour la tolérance dans la capitale

Des centaines de personnes se sont réunies dans le centre-ville de Jérusalem pour une manifestation pro-tolérance organisée par Tag Meir.

Les députés, dont Nitzan Horowitz et Isaac Herzog, y participent.

L’évènement est « une digue contre la haine » déclare Herzog.

« Nous ne laisserons pas les forces obscures nous envahir », ajoute-t-il.

Le Rabbin Benny Lau, un défenseur des droits de l’Homme, lit des psaumes et demande à la foule de ne pas applaudir par respect pour les adolescents.

« Non à la violence ! Non au racisme ! Non à la vengeance ! Ce n’est pas la manière juive » a posté l’organisation dans la description de l’évènement sur Facebook.

La manifestation a lieu un jour après la marche des activistes d’extrême-droite à travers la capitale appelant à la vengeance et scandant des slogans anti-arabes.

18h13 : 2 roquettes tirées sur le sud d’Israël

Cela en fait donc 7 depuis minuit.

18h06 : Des étudiants du Technion manifestent à l’extérieur du bâtiment pour les adolescents tués

Environ 100 étudiants se mobilisent à l’université du Technion à Haïfa en signe de protestation contre la mort des trois adolescents israéliens, rapporte Ynet.

Les manifestants dénoncent aussi un statut Facebook posté par un étudiant en médecine arabe israélien qui a salué la mort des trois adolescents. « Trois buts pour la Palestine, même s’ils ne jouent pas dans la Coupe du Monde ! » Il a écrit, immédiatement après l’annonce que les corps avaient été retrouvés.

L’étudiant en question doit se présenter à une audience universitaire.

« Nous devons dénoncer des déclarations comme celles-ci, qui n’ont pas leur place dans le discours entre les gens », a déclaré le président du Technion Peretz Lavie. « Nous sommes déterminés à examiner l’affaire à fond, et prendre des mesures appropriées contre l'[étudiant qui] a écrit ce statut. »

17h56 : Ahmad Tibi : le sang palestinien n’est pas moins précieux que le sang juif

Le député arabe israélien Ahmad Tibi a dit à la famille de l’adolescent que « Benjamin Netanyahu, Naftali Bennett, et la police israélienne sont responsables de la mort de Muhammad Abu Khdeir. »

« Le sang des Palestiniens n’est pas moins précieux que le sang des Juifs. Nous n’avons vu aucune action de la police ou de l’armée pour rechercher les colons responsables de l’assassinat », dit-il, en référence à la chasse à l’homme militaire massive lancée suite à l’enlèvement des trois adolescents israéliens.

17h19 : « Israël paiera pour ses crimes » avertit le Hamas

Le mouvement islamiste palestinien Hamas a promis mercredi aux dirigeants israéliens qu’ils paieraient pour les crimes « des hordes de colons », après l’enlèvement et le meurtre d’un jeune Palestinien à Jérusalem-Est occupé et annexé.

« Notre peuple ne restera pas inerte face à ce crime ni à aucun autre crime d’assassinat, d’incendie ou de démolition commis par les hordes de colons et vous paierez le prix de tous ces crimes », a affirmé le Hamas dans un communiqué, s’adressant aux dirigeants israéliens « qui en portent la responsabilité directe ».

17h11 : 50 blessés à Jérusalem-Est selon l’agence de presse palestinienne Maan

Alors que les émeutes suites à la mort de Muhammad Abu Khdeir continuent, l’agence de presse palestinienne Maan rapporte que plus de 50 personnes ont été blessées à ce jour dans les affrontements avec les forces de sécurité israéliennes.

Citant un ambulancier du Croissant-Rouge, l’agence de nouvelles signale que 37 Palestiniens ont été touchés par des balles en caoutchouc, et six autres par des éclats d’obus.

Deux autres auraient subi des fractures après avoir été agressés par la police. Les cinq autres ont été blessés par d’autres moyens. 17 des blessés palestiniens ont nécessité une hospitalisation.

L’agence de presse palestinienne a indiqué que les forces de sécurité tirent des gaz lacrymogènes, des balles en caoutchouc, des grenades assourdissantes et des balles réelles sur les émeutiers.

17h07 : Bat Galim-Shaar: l’armée ne nous a pas mis à jour depuis que les corps ont été retrouvés

Bat Galim-Shaar, la mère de Gil-ad Shaar, a dit à la Deuxième chaîne que, depuis que les corps ont été retrouvés, ils n’ont reçu aucune nouvelle sur l’enquête et sur la recherche tueurs par l’armée israélienne et par le Shin Bet.

16h54 : Abbas demande à Israël de « punir » les responsables du meurtre de Muhammad Hussein Abu Khdeir

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a demandé mercredi à Israël de « punir » les responsables du kidnapping et du meurtre d’un adolescent palestinien à Jérusalem, apparemment commis en représailles au meurtre de trois jeunes Israéliens en Cisjordanie.

« Je demande au gouvernement israélien de punir les assassins s’il veut la paix entre les peuples palestinien et israélien », a déclaré M. Abbas dans un communiqué.

16h51 : Netanyahu convoque le cabinet de sécurité ce soir

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu convoque son cabinet de sécurité à nouveau ce soir à 19h00 au siège du ministère de la Défense à Tel Aviv pour discuter de la réponse d’Israël à l’enlèvement et à l’assassinat des trois adolescents israéliens.

Le cabinet s’est réuni deux fois à ce jour, le lundi et le mardi soir, sans arriver à des décisions concrètes.

Raphaël Ahren

16h42 : Eviatar Manor : Pillay a traité les meurtres de « façon insensible »

L’envoyé d’Israël à l’ONU à Genève, Eviatar Manor, envoie une lettre au Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Navi Pillay pour dénoncer sa réponse « malheureuse et insensible » à la mort des trois jeunes israéliens en Cisjordanie.

Manor dit que si Israël « apprécie » les condamnations fortes émises par la communauté internationale, du secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, du Conseil de sécurité des Nations Unies, de l’UNICEF et du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), il note avec « une profonde déception »- mais sans surprise – la « manière regrettable et insensible avec laquelle le Haut Commissaire a choisi de traiter cette question délicate et douloureuse, celle qui a touché le cœur de toute une nation ».

« Le droit à la vie est le droit le plus fondamental. Son refus, par des groupes terroristes, doit être condamné de la manière la plus claire et sans équivoque. Dans cette tâche, la Haut-Commissaire aux droits de l’homme a complètement échoué », a-t-elle écrit.

16h15 : Trois mortiers tirés depuis Gaza ont frappé le conseil régional d’Eshkol dans le sud d’Israël

Cela porte le nombre total de roquettes tirées depuis minuit à cinq.

On ne déplore pas de blessés ni de dommages.

15h54 : La communauté juive anglaise organise une prière devant l’ambassade israélienne

La communauté juive du Royaume-Uni envisage d’organiser une veillée ce soir devant l’ambassade d’Israël à Londres pour montrer leur solidarité avec les familles des Gil-ad Shaar, d’Eyal Yifrach et de Naftali Fraenkel.

Les dirigeants de la communauté, qui se réuniront à l’extérieur du bâtiment de l’ambassade à Kensington à 18h45 (heure de Londres), invite la communauté et les amis d’Israël à se joindre à elle dans une expression de « solidarité avec les familles juives britanniques, les proches et le peuple israélien pour rendre un hommage aux trois adolescents innocents qui ont été assassinés de sang-froid après avoir été enlevés il y a plus de deux semaines ».

Des représentants de l’ambassade et de multiples organismes communautaires, y assisteront.

Le rabbin en chef britannique Ephraïm Mirvis et la principale rabbin du Mouvement pour la réforme du judaïsme Laura Janner Klausner ont prévu de prendre la parole lors du rassemblement.

Un porte-parole du Conseil des députés des Juifs britanniques condamne « sans équivoque » le meurtre « déplorable » de Muhammad Abu Khdeir, le jeune palestinien âgé de 16 ans, retrouvé dans la forêt de Jérusalem.

« Quel que soit le motif de ce meurtre, il est tout à fait déplorable. Nous le condamnons sans équivoque. En ce moment fragile – suite à l’assassinat des trois adolescents israéliens – nous avons tous la responsabilité de promouvoir une atmosphère dans laquelle la paix et la justice, plutôt que la violence et l’agression, peuvent l’emporter. Nous avons tous besoin de voir l’humanité dans l’autre ; cette région n’a pas besoin de davaantage de mères en deuil ».

15h40 : Robert Serry « condamne fermement » la mort de l’adolescent de 16 ans, Muhammad Hussein Abu Khdeir

« Je me souviens du message du Secrétaire général : il ne peut y avoir aucune justification pour le meurtre délibéré de civils. Les auteurs de ces actes odieux doivent être traduits en justice. Je répète mon appel à toutes les parties de faire tout ce qu’ils peuvent pour ne pas aggraver davantage une atmosphère déjà tendue. Nos pensées sont avec la famille endeuillée », écrit l’envoyé spécial de l’ONU au Moyen-Orient dans un communiqué.

15h31 : L’enregistrement complet de l’appel fait par l’un des jeunes kidnappés à la hotline de la police d’urgence est diffusé

La police a levé l’ordre d’embargo moins d’une journée après la découverte des trois adolescents.

Dans l’enregistrement complet, les ravisseurs se font entendre chanter en arabe et s’esclaffer après avoir tiré ce qui semble être des coups de feu tirés dans la voiture.

Dans les 49 secondes d’enregistrement diffusées par la police hier, l’un des adolescents, identifiés par Bat Galim-et Ofir Shaar comme étant leur fils Gil-ad, chuchote « Ils m’ont enlevé » à l’opérateur avant que les ravisseurs lui crient dans un hébreu accentué d’arabe, « Gardez la tête vers le bas. »

L’opérateur tente d’interagir avec l’appelant mais ne reçoit aucune réponse. Quelques secondes plus tard, plusieurs bruits forts, qui pourraient être des coups de feu, sont entendus. Quelqu’un dans la voiture gémit.

L’enregistrement plus court se termine par le son de la radio en hébreu.

Dans l’enregistrement complet, qui dure plus de deux minutes, le son de la radio est interrompu par une voix au téléphone – un opérateur différent, cette fois une policière, qui demande à l’appelant où il est.

Cependant, cette opératrice, aussi, ne reçoit pas de réponse. Au lieu de cela, les bruits deviennent plus forts – sans doute des coups de feu.

Lorsque les bruits s’apaisent, l’un des ravisseurs crie « Trois ! » En arabe. Lui et son complice peuvent être entendus chanter joyeusement en arabe et s’esclaffer avant la fin de l’enregistrement.

15h19 : des pierres, des bombes incendiaires, des tuyau jetés à la police

Les émeutiers lancent des pierres, des cocktails Molotov, et une bombe artisanale – qui n’a pas explosé – contre les forces de sécurité à Beit Hanina, rapporte Ynet.

La police répond avec des méthodes de dispersion. La zone a été bouclée, et la police demande aux résidents de rester à l’écart.

14h59 : Un jour après l’enterrement de son fils tué, Bat-Galim Shaar, la mère de Gil-ad Shaar, accuse la sécurité d’Israël d’avoir « grandement foiré » [major screw-up] dans le traitement de l’enlèvement de Gil-ad et des deux autres étudiants

Bat-Galim Shaar dit qu’elle et son mari pensaient qu’ils étaient « entre de bonnes mains » quand ils ont entendu l’armée avait repris les efforts de recherche 6 heures après l’enlèvement, mais ils ont été choqués de réaliser qu’ils étaient à la recherche des garçons à Beit Shemesh lorsque le signal d’un de leurs téléphones avait déjà été tracé au sud de la Cisjordanie.

« J’ai dit au ministre de la Défense et au chef du Shin Bet – ‘nous savons que vous avez foiré au début, mais je ne veux pas faire face à cela maintenant. Je veux seulement savoir que vous faites tout votre possible pour ramener mon fils’, »se souvient-elle lors d’une interview à la Dixième chaîne.

Elle reproche également à la police de ne pas avoir répondu à l’appel d’urgence passé par l’un des adolescents, en se fondant sur un enregistrement qui a été rendu public hier.

Elle dit que quand l’enregistrement a été fait écouté pour la première fois aux parents des jeunes adolescents enlevés, les autorités ont expliqué que les tirs entendus à la fin de l’enregistrement correspondaient à des balles à blanc, laissant les parents croire que leurs fils étaient toujours vivants. Ils leur ont également dit qu’aucun sang ni de trace d’ADN des restes n’avaient été trouvés dans la voiture brûlée utilisée pour enlever les trois adolescents.

« Nous avons eu un réel espoir qu’ils étaient en vie, » dit-elle. « Ils ont dit que s’ils voulaient tuer quelqu’un, ils leur tireraient tout de suite, sans les prévenir. Quand Gil-ad a été entendu crier ‘aïe’, ils disaient que cela ressemblait plus à quelqu’un qui était coincé, pas à quelqu’un à l’agonie.

« Aussi les autorités nous ont laissé entendre que les coups de feu avaient probablement été tirées vers la fenêtre, ce qui était la raison pour laquelle les douilles ont été trouvées à côté la voiture. »

14h24 : une photographe-journaliste israélienne touchée au visage par une balle en caoutchouc

Une photographe-journaliste israélienne Tali Mayer souffre de légères blessures à la maâchoire après avoir été touchée au visage par une balle en caoutchouc alors qu’elle photographiait des émeutes à Beit Hanina et à Shuafat.

Elle est soignée à l’Hôpital Hadassah sur le Mont Scopus.

14h17 : La France exprime « son horreur » après le meurtre d’un Palestinien à Jérusalem

Le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, a exprimé mercredi son « horreur » après l’enlèvement et le meurtre d’un jeune Palestinien à Jérusalem, qui pourrait être un acte de représailles après le meurtre de trois jeunes Israéliens en Cisjordanie.

« J’exprime mon horreur face à l’assassinat d’un jeune Palestinien enlevé à Jérusalem-Est », a déclaré le ministre des Affaires étrangères, pour qui « les auteurs de ce crime devront être identifiés et traduits en justice ».

13h53 : Livni : « J’espère que la mort d’Abou Khdeir n’est « pas un acte de vengeance »

La ministre de la Justice Tzipi Livni a dit qu’elle espère que la mort du jeune Palestinien dont le corps a été retrouvé dans la forêt de Jérusalem ce matin n’était pas « un acte de vengeance », ajoutant que les circonstances de sa mort sont encore peu claires.

Elle a publie sur sa page Facebook, disant que malgré les attaques de haine du mouvement du « Prix à payer », Israël reste toujours « un État de droit et non une société terroriste. »

Elle promet que les « assassins » des adolescents israéliens seront « retrouvés et traduits en justice ».

« Israël est un Etat de droit qui sait comment frapper ses ennemis sans pitié, » a-t-elle ajouté.

13h43 : Les troupes israéliennes quittent Halhul, au nord de Hébron

L’armée a quitté le lieu où les trois adolescents ont été retrouvés à moitié enterrés lundi après-midi.
Pendant ce temps, les forces militaires continuent de rechercher les ravisseurs des étudiants.

13h40 : Débris laissés par l’armée dans la maison de Kawasmeh ont été nettoyés

Des travailleurs municipaux de Hébron ont procédé au nettoyage des débris laissés par les forces de défense d’Israël dans la maison de Marouane Kawasmeh, l’un des deux Palestiniens soupçonnés d’avoir enlevé et tué les trois étudiants israéliens.

Cet après-midi, la mère de Amer Abou Eisheh, soupçonné d’être le complice de Kawasmeh, a dit à Walla que son fils ne l’a pas contacté depuis le jour de l’enlèvement. Elle a dit qu’il a laissé son téléphone portable à la maison, mais qu’il avait été confisqué par les forces de renseignement israéliens.

Avi Issacharoff

13h32 : Abbas tient Israël pour « responsable » du meurtre d’un jeune Palestinien

La présidence palestinienne a déclaré mercredi tenir Israël pour « entièrement responsable » du kidnapping et du meurtre d’un adolescent palestinien à Jérusalem, apparemment commis en représailles au meurtre de trois jeunes Israéliens en Cisjordanie.

13h18 : Khaled Meshaal nie la responsabilité du Hamas dans la mort des 3 Israéliens

Le Premier ministre du Hamas du Hamas Khaled Meshaal nie que l’organisation terroriste du Hamas est responsable de la mort des trois jeunes israéliens en Cisjordanie.

Sky News en arabe cite Meshaal disant que le Hamas n’est pas intéressé par une escalade et s’engage à une trêve avec Israël. Il demande également au Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan de faire en sorte d’éviter une éventuelle attaque israélienne surcontre la bande de Gaza.

12h31 : Netanyahu à la police : savoir qui est derrière cet « assassinat abominable »

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a parlé avec le ministre de la Sécurité publique Yitzhak Aharonovitch, pour lui demander à ce que la police mène une enquête pour trouver le plus rapidement possible qui se cache derrière cet « assassinat abominable ».

Netanyahu appelle toutes les parties à ne pas faire la loi elles-mêmes.

« Israël est un Etat de droit et tout le monde doit se conduire conformément à la loi », dit-il.

Netanyahu a dénoncé un crime « abominable »

12h28 : Police : Plus de forces déployées dans la zone de Beit Hanina

Le porte-parole de la police Micky Rosenfeld a posté un tweet pour signaler que des unités de police supplémentaires ont été déployées à Jérusalem-Est pour réprimer les troubles et les émeutes dans la région de Beit Hanina.

Rosenfeld note également que plusieurs stations de tramway ont été endommagées à cause des émeutes.

Selon la radio israélienne, trois stations ont été endommagées. Les services du tramway sont actuellement hors-service dans la partie orientale de la capitale, alors que les émeutiers brûlent des pneus de voiture.

12h12 : Abbas demande à Israël de condamner l’enlèvement et le meurtre d’un jeune Palestinien

Selon un communiqué, le président de l’AP demande à Netanyahu de condamner l’enlèvement.

Mahmoud Abbas avait pour sa part condamné l’assassinat des trois adolescents israéliens, ce qui avait provoqué l’ire du Hamas.

« Je demande à Benjamin Netanyahu de condamner l’enlèvement et le meurtre de Mohammad Abou Khdeir comme nous avons condamné ceux des trois Israéliens », a déclaré M. Abbas dans un communiqué, appelant également Israël à « prendre des mesures concrètes sur le terrain pour arrêter les attaques de colons et le chaos qui résulte de ces agressions ».

12h05 : l’oncle de l’adolescent arabe tué dit que des témoins ont vu des Juifs l’enlever

L’oncle de Muhammad Hussein Abu Khdeir a dit le au Times of Israel que des témoins ont vu Abu Khdeir être forcé à monter dans une voiture, une Hyundai grise, et ont pu identifier les ravisseurs comme étant des Juifs.

L’oncle, Mahmoud, dit que lorsque l’adolescent a été pris, à 4 heures du matin, il y avait beaucoup de témoins qui ont même essayé de pourchasser la voiture par laquelle il a été enlevé depuis son quartier à Jérusalem-Est.

Mahmoud dit qu’il n’y a « aucun doute dans son esprit » que son neveu a été enlevé et assassiné en représailles au meurtre des trois adolescents israéliens en Cisjordanie.

Il dit que l’enlèvement a été signalé à la police immédiatement, et que la Hyundai et les ravisseurs auraient pu être localisées si les policiers avaient rapidement répondu.

Il ajoute que des séquences vidéo de l’enlèvement ont été envoyées à la police, et que le même véhicule gris Hyundai a été repéré dans la région deux jours plus tôt et que ses passagers avaient tenté d’enlever un enfant de 7 ans.

Avi Issacharoff

12h03 : 42 Palestiniens arrêtés, dont 40 membres du Hamas, en Cisjordanie, hier soir

Les forces de sécurité disent qu’ils ont arrêté 42 Palestiniens, dont 40 membres du Hamas, en Cisjordanie, hier soir. Des bâtiments appartenant au réseau Dawa, l’infrastructure civile du Hamas, auraient été la cible.

11h45 : « Aucune différence entre le sang et le sang », dit l’oncle de Naftali Fraenkel

Yishai Fraenkel, l’oncle de Naftali Fraenkel affirme que si l’assassinat de Khdeir était en effet une attaque du « Prix à payer », ce serait tout aussi « odieux et choquant. »

« Il n’y a aucune différence entre le sang et le sang », insiste Yishai Fraenkel. « Un meurtrier est un meurtrier, peu importe sa nationalité et son âge. Il n’y a pas de justification, pas de pardon ni d’expiation pour n’importe quel assassinat ».

« Si un jeune Arabe a en effet été assassiné pour des raisons nationalistes, il s’agit d’un acte odieux et choquant », dit-il.

11h35 : Aharonovitch : l’enquête est en cours

Alors que des forces de police se déploient pour renforcer la sécurité à Jérusalem-Est, où des émeutes ont lieu actuellement, le ministre de la Sécurité publique Yitzhak Aharonovich donne une déclaration exhortant les deux peuples, juif et arabe, à faire preuve de retenue et de patience dans l’attente des résultats de l’enquête sur la mort d’un adolescent âgé de 16 ans de Jérusalem-Est Muhammad Abou Khdeir.

Aharonovitch dit que les forces de sécurité enquêtent sur la mort d’Abou Khdeir depuis ce matin.

11h16 : L’adolescent, Mohammad Abou Khdeir, était âgé de 16 ans

Il a été kidnappé alors qu’il faisait de l’auto-stop dans le quartier de Shuafat, à Jérusalem-Est, et son corps découvert plusieurs heures après « portait des marques de violences » dans la partie ouest de la ville, a indiqué la radio militaire israélienne.

« C’est une voiture noire, qui avait déjà été signalée parce que son conducteur avait tenté d’enlever un enfant palestinien de 7 ans lundi soir. Il y avait eu des plaintes », a déploré le cousin de l’adolescent disparu, interrogé par la radio militaire israélienne.

Le maire israélien de Jérusalem, Nir Barkat, a condamné « un acte horrible et barbare » et appelé « tout le monde à la retenue », selon un communiqué de la municipalité.

11h09 : Le chef de police : « Nous étudions toutes les possibilités. »

Le Chef de la police de Jérusalem, Yossi Parienti affirme que la police enquête toujours sur la mort d’un résident de Jérusalem-Est dont le corps a été retrouvé dans la forêt de Jérusalem, plus tôt aujourd’hui.

« Nous n’avons pas encore été en mesure de déterminer si le motif [du meurtre] était nationaliste ou criminel », dit Parienti. « Nous étudions toutes les possibilités. »

Le chef de la police demande également le public à « faire preuve de retenue, à s’abstenir de tirer des conclusions et d’attendre de nouveaux développements dans l’enquête. »

« Nous devons agir de façon responsable, » dit-il.

10h56 : Attaque du « Prix à payer » près de Naplouse

Des Palestiniens dénoncent une attaque du « Prix à payer » à Aqraba, un village palestinien situé près de Naplouse et d’Itamar.

Les habitants disent que des graffitis « Prix à payer », « vengeance » ont été tagués ce matin sur un mur de la ville, et un entrepôt contenant de la nourriture pour moutons et chèvres a été brûlé.

La police enquête sur les incidents.

10h41 : Le mont du Temple est fermé par crainte d’émeutes

Quatre jours après le début du jeûne du Ramadan, les forces de sécurité israéliennes ferment le Mont du Temple, de crainte d’affrontements entre les fidèles et la police.

La décision de fermer le site a été prise après que des émeutiers masqués lancent des pierres sur les forces de police dans l’enceinte du mont du Temple.

Personne n’est blessé.

10h39 : Les émeutiers lancent des bombes sur la police à Jérusalem-Est

Des émeutes éclatent entre les résidents de Jérusalem-Est et les forces de sécurité israéliennes après que le corps d’un jeune de 16 ans soit retrouvé dans la forêt de Jérusalem, avec des traces de violence.

Trois engins explosifs improvisés sont jetés à la police près de Shuafat, sur les rails du tram de la capitale. L’un d’eux explose, tandis que les autres sont désamorcés par les sapeurs pompiers.

Pendant ce temps, une foule jette des pierres et d’autres objets sur les forces de police dans le quartier de Beit Hanina.

Un homme de la région est évacué à l’hôpital.

Les affrontements viennent un jour après que les trois jeunes juifs Gil-ad Shaar, Eyal Yifrach et Naftali Fraenkel, tués ont été inhumés à Modiin.

Après l’enterrement, une foule en colère a dévasté le centre de Jérusalem. Plus de 40 personnes ont été arrêtées pour avoir attaquer les Arabes.

Le cabinet de sécurité s’est réuni mardi soir pour discuter de la nature de la réponse d’Israël aux meurtres, mais il n’y avait aucun rapport immédiat de la conclusion de la réunion.