Le pays, connu pour ses faibles ressources en eau potable, a pris le contre-pied de cette défaillance en créant des usines de dessalement d’eau pour pallier à ce manque.

En quelques années Israël en est devenu le leader mondial rapporte le site Le Monde.

La dernière décennie a permis l’ouverture de quatre usines de dessalement d’eau en Israël.

La création d’une cinquième usine est prévue pour la fin de l’année 2015. Les prévisions rapportent qu’à elles cinq elles réussiront à produire 70 % de l’eau consommée par les Israéliens.

Sorek, qui se situe à 15 kilomètres au sud de Tel-Aviv, accueille une de ces usines de dessalement.

Son activité a commencé en octobre 2013 et depuis 624 000 m3 d’eau de mer sont dessalés chaque jour par l’usine explique le site Water-technology.net.

Cette activité abondante en fait la plus grande entreprise de dessalement d’eau de mer au monde.

Le concept fonctionne grâce à une technique appelée osmose inverse (SWRO).

Des tubes souterrains aspirent l’eau de mer, une fois dans l’usine, l’eau est traitée afin d’être débarrassée de ses cristaux de sel.

Une partie est alors rejetée à la mer, l’autre partie qui a été préalablement filtrée est chargée en minéraux.

Israël, est devenue en matière de dessalement d’eau un exemple pour des entreprises du monde entier qui s’inspirent de cette technologie innovante et qui permet de pallier, grâce à une ressource abondante, le manque d’eau potable d’un pays.