Aux États-Unis la recherche médicale sur les attributs du cannabis a le vent en poupe. L’entreprise One World Cannabis, qui a été fondée en 2014, est spécialisée dans la recherche et le développement de produits pharmaceutiques et de traitements médicaux à base de marijuana.

Grâce à une acquisition inversée, One World Cannabis va s’allier avec la société américaine Dynamic Applications.

L’entreprise israélienne a dans ce cadre demandé un changement de nom et pourrait être identifiée comme OWC Pharmaceutical Research Corp.

OWC a récemment levé 2 millions de dollars auprès d’investisseurs privés en Israël, aux États-Unis et à Singapour. Sa valeur sur le marché atteindrait 13 millions de dollars selon le quotidien The Marker.

C’est un médecin américain, Alan Shackelford, expert dans le cannabis médical, qui dirige actuellement l’équipe de recherche.

La société est aujourd’hui en négociations avec un certain nombre de grands hôpitaux israéliens afin de mener des projets de recherche conjoints. C’est à l’Institut Weizmann de Rehovot qu’a été isolé pour la première une molécule de cannabis (THC) par Raphael Mechoulam et Yechiel Gaoni.

L’industrie du cannabis médical est aujourd’hui un domaine en plein essor.

En Israël, l’utilisation du cannabis thérapeutique est légal depuis 1999. De plus en plus de pays, tels que le Canada, l’Australie, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, la Nouvelle-Zélande, ou l’Espagne ainsi que 20 Etats américains approuvent désormais son utilisation dans les traitements médicaux et ce, pour une variété d’utilisations médicales croissante.

En plus de son activité de R & D, OWC a l’ambition de devenir un centre international d’information sur le cannabis médical et de fournir des services de conseils pour faire avancer les législations en la matière. En France, le cannabis est prohibé depuis 1953.