Les matches du championnat national de football israélien et des échelons inférieurs risquant de mettre en présence des publics juif et arabe ce week-end ont été reportés en raison des tensions des derniers jours en Israël, a annoncé vendredi la police.

« En raison des mesures de sécurité, un certain nombre de matches de football ont été reportés pour éviter tout incident », a indiqué le porte-parole de la police, Micky Rosenfeld.

Il a précisé que ce n’était pas le risque de dérapage entre les joueurs qui était en cause mais entre supporteurs, certains matches se jouant dans des zones où Israéliens juifs et arabes sont mélangés.

Les médias ont fait état du report d’un seul match du championnat national, celui qui devait opposer Hapoel Ashkelon à Hapoel Bnei Lod.