12 morts du coronavirus en Israël, 3 035 porteurs, dont 49 dans un état grave
Rechercher

12 morts du coronavirus en Israël, 3 035 porteurs, dont 49 dans un état grave

Un homme de 93 ans a succombé quelques heures après avoir été diagnostiqué ; une autre victime est une femme de 76 ans et le dernier est un homme de 73 ans

Photo d'illustration : Un membre d'une équipe médicale nettoie et désinfecte une ambulance à l'hôtel Dan Panorama, à Tel Aviv, qui a été transformé en structure de quarantaine dans le cadre de l'épidémie de coronavirus, le 26 mars 2020. (Crédit : Gili Yaari / Flash90)
Photo d'illustration : Un membre d'une équipe médicale nettoie et désinfecte une ambulance à l'hôtel Dan Panorama, à Tel Aviv, qui a été transformé en structure de quarantaine dans le cadre de l'épidémie de coronavirus, le 26 mars 2020. (Crédit : Gili Yaari / Flash90)

Quatre Israéliens sont morts du coronavirus ce vendredi, ce qui porte le bilan du pays à 11 morts, alors que le nombre de porteurs du virus à l’échelle nationale est passé à 3 035.

Le centre médical Soroka a annoncé, vendredi matin, qu’Avraham Arochas, un homme de 93 ans avait été amené à l’hôpital depuis la maison de retraite où il vivait. Il avait de la fièvre et des difficultés à respirer et présentait des antécédents médicaux « difficiles et compliqués », a noté l’hôpital de Beer Sheva. Il a été testé positif au coronavirus et il est mort quelques heures après avoir été diagnostiqué, selon un communiqué.

Une femme de 76 ans avec comorbidité s’est également éteinte des suites du coronavirus, a fait savoir l’hôpital Sharon de Petah Tikva dans la matinée de vendredi. Son identité n’a pas été rendue publique.

Quelques heures plus tard, un homme de 73 ans a été déclaré mort des suites du virus au centre médical Rambam à Haïfa.

Toujours vendredi, un homme de 80 ans est décédé à l’hôpital Wolfson des suites du coronavirus.

Le nombre d’Israéliens infectés par le COVID-19 s’élève dorénavant à
3 035, a indiqué le ministère de la Santé vendredi matin. 49 se trouvent dans un état grave et 60 dans un état modéré.

Environ 45 soldats de Tsahal sont infectés par le virus et 4 156 ont été placés en quarantaine, a déclaré l’armée dans la journée de jeudi.

Sur les 11 victimes du coronavirus, 3 personnes sont mortes jeudi.

L’un des trois Israéliens ayant succombé au coronavirus, jeudi, était une femme de 89 ans qui avait été prise en charge à l’hôpital Hadassah Ein Kerem.

« L’état de la patiente, qui présentait des facteurs de comorbidité, avait déjà été qualifié de critique il y a une semaine et elle a été soignée avec dévouement au cours de son séjour à l’hôpital par le personnel médical qui a fait tout ce qui était en son pouvoir pour soulager ses souffrances », a fait savoir l’établissement hospitalier dans un communiqué.

Autre victime, un homme de 83 ans, originaire de Bnei Brak, qui souffrait déjà d’une maladie. Le centre médical Wolfson, à Holon, a annoncé qu’une femme de 91 ans avait succombé à la maladie.

Moshe Bar Siman-Tov, directeur-général du ministère de la Santé, a indiqué lors d’une séance à la « commission Corona » de la Knesset, jeudi, qu’il pensait qu’il y aurait, dans une semaine, 200 personnes dans un état grave des suites du COVID-19.

Le directeur du ministère de la Santé Moshe Bar Siman sur un site de testage au coronavirus de type drive-in à Tel Aviv, le 20 mars 2020 (Crédit : Gili Yaari/Flash90)

Les deux prochaines semaines seront « critiques », a estimé jeudi Bar Siman-Tov, avertissant qu’il était potentiellement très possible que le virus se propage davantage.

« Nous avons vraiment peur pour Pessah et pour le ramadan », a-t-il dit.

« Ces foules sont les plus dangereuses ».

Les Israéliens sont en confinement pour tenter d’éradiquer le virus, et ils ne sont autorisés à quitter leur domicile que pour des raisons essentielles – comme pour aller faire leurs courses alimentaires ou suivre des soins médicaux.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...