Israël en guerre - Jour 230

Rechercher

12 soldats piqués par un essaim de guêpes après qu’un char a écrasé un nid à Gaza

Lors d'un incident inhabituel, l'hôpital Sheba a admis dix soldats, dont un en soins intensifs ; bien que certains ont été piqués par des centaines d'insectes, aucun n'est en danger critique

Illustration : Des soldats israéliens travaillant sur des véhicules militaires blindés sur un terrain de rassemblement près de la frontière entre Israël et Gaza, dans le sud d'Israël, le 8 mai 2024. (Crédit : Tsafrir Abayov/AP)
Illustration : Des soldats israéliens travaillant sur des véhicules militaires blindés sur un terrain de rassemblement près de la frontière entre Israël et Gaza, dans le sud d'Israël, le 8 mai 2024. (Crédit : Tsafrir Abayov/AP)

Dans un incident inhabituel, douze soldats de l’armée israélienne ont été blessés après avoir été piqués par un essaim de guêpes en colère dans le sud de la bande de Gaza vendredi, après qu’un char d’assaut a roulé sur un nid, a indiqué Tsahal.

Le centre hospitalier Sheba de Tel Aviv a déclaré avoir admis dix des soldats, l’un d’entre eux ayant été transféré à l’unité de soins intensifs. L’hôpital a souligné qu’aucun des soldats n’avait vu son état se détériorer et qu’aucune vie n’était en danger.

L’incident s’est produit au cours d’une opération menée par la brigade sud de la division de Gaza dans la zone frontalière, en face de la communauté israélienne de Nirim.

Un char a roulé sur un grand nid de guêpes, ce qui a conduit l’essaim d’insectes à attaquer et à piquer les soldats.

L’hôpital a déclaré que certains soldats avaient été piqués par des centaines de guêpes et avaient souffert de réactions allergiques, et que les médecins n’avaient jamais eu à faire face à un incident d’une telle ampleur auparavant.

Les soins intensifs, l’anesthésie, les traitements toxicologiques, les ophtalmologues et tous ceux qui sont nécessaires ont été impliqués dans le traitement des patients, a déclaré l’hôpital.

La guerre a éclaté lorsque le groupe terroriste palestinien du Hamas a pris d’assaut le sud d’Israël le 7 octobre, tuant près de 1 200 personnes, principalement des civils, tout en prenant 252 otages de tous âges, en commettant de nombreuses atrocités et en utilisant la violence sexuelle comme arme à grande échelle.

Deux cents soixante et onze soldats ont été tués dans la bande de Gaza depuis le 27 octobre, début de l’incursion terrestre lancée en représailles à l’assaut barbare du Hamas menée le 7 octobre.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.