14 étudiants de la région de Boston accusés d’avoir peint des croix gammées
Rechercher

14 étudiants de la région de Boston accusés d’avoir peint des croix gammées

Des jeunes auraient utilisé des extincteurs pour dessiner des symboles nazis et des injures homophobes ; ils auraient détruit des distributeurs automatiques au lycée Arlington

Photo d'illustration : Graffiti de croix gammée (Crédit :Flash 90)
Photo d'illustration : Graffiti de croix gammée (Crédit :Flash 90)

Au moins quatorze étudiants d’un lycée de la région de Boston sont accusés d’avoir dessiné des croix gammées et des insultes homophobes sur le bâtiment de l’école

Les auteurs du délit ont utilisé un extincteur du lycée Arlington. L’incident s’est produit il y a une semaine et les inscriptions ont été effacé avant que la fin des vacances scolaires, a annoncé l’antenne CBS de Boston. Les vandales auraient aussi fracassé les vitres des distributeurs automatiques, des vitrines et des extincteurs.

« Ces actes constituent une violation terrible de la paix et de l’harmonie que nous cherchons à diffuser en tant que communauté accueillante, tolérante et sure », a déclaré Kathleen Bodie, directrice du lycée d’Arlington, dans un communiqué. « Que ces étudiants en aient eu l’intention ou non, leurs mots et actions sont haineux et offensants, nous devons y répondre de manière appropriée ».

L’école du district et le département de police se sont mis en relation avec la Commission des Droits de l’homme d’Arlington, la Ligue Anti-Diffamation et la Commission Arlington LGBTQIA+ Rainbow d’Arlington pour « déterminer la meilleure réaction possible », a précisé le communiqué.

En février, deux croix gammées avaient été dessinées dans un collège d’Arlington.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...