Israël en guerre - Jour 263

Rechercher

2 Palestiniens armés tués par Tsahal lors de la démolition de maisons de terroristes

Les Palestiniens indiquent que les hommes ont été tués lors de tirs avec des soldats, dans le village cisjordanien de Kafr Dan

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Une fumée s'élève au-dessus de l'endroit où l'armée israélienne a démoli  la maison du tireur palestinien qui a tué un soldat le long de la barrière de sécurité de Cisjordanie, dans le village de Kafr Dan, le 2 janvier 2023. (Capture d’écran : Twitter)
Une fumée s'élève au-dessus de l'endroit où l'armée israélienne a démoli la maison du tireur palestinien qui a tué un soldat le long de la barrière de sécurité de Cisjordanie, dans le village de Kafr Dan, le 2 janvier 2023. (Capture d’écran : Twitter)

Deux Palestiniens armés ont été tués lors de tirs avec l’armée israélienne, dans un village du nord de la Cisjordanie, tôt lundi matin, ont rapporté les médias palestiniens, au moment où les soldats démolissaient la maison de deux hommes armés responsables de la mort d’un officier, l’an dernier.

L’armée israélienne n’a pas encore commenté l’incident survenu à Kafr Dan, au nord de Jénine. Aucun soldat ne semble avoir été blessé.

Des images publiées par des médias palestiniens donnent à voir des soldats israéliens en train de démolir une maison à Kafr Dan.

Le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne a indiqué que les victimes étaient Muhammad Hushiya, 22 ans, et Fuad Abed, 25 ans.

Hushiya aurait été membre du groupe terroriste des Brigades des martyrs d’Al-Aqsa. Son corps a été enveloppé dans le drapeau du groupe terroriste avant ses obsèques.

Plus tôt dans la nuit, des affrontements avaient été signalés entre des soldats de Tsahal et des hommes armés dans le village natal de deux Palestiniens armés, auteurs d’une attaque meurtrière le long de la barrière de sécurité en Cisjordanie, le 14 septembre 2022, qui avait coûté la vie au major Bar Falah, 30 ans, commandant adjoint de l’unité de reconnaissance d’élite Nahal.

Des vidéos amateurs donnent à voir des Palestiniens qui jettent des pierres sur les véhicules militaires israéliens, avec des coups de feu en arrière-plan.

Une branche locale du Jihad islamique palestinien et les terroristes des Brigades des martyrs d’Al-Aqsa ont publié des déclarations selon lesquelles leurs membres ont ouvert le feu sur des soldats israéliens présents dans le secteur.

Dans une brève déclaration, Tsahal a confirmé que les troupes se sont rendues à Kafr Dan pour démolir la maison d’Ahmed Abed et d’Abdul Rahman Abed, tous deux tués dans une fusillade en marge de l’attaque de septembre.

Ahmed Abed était officier des services de sécurité de l’Autorité palestinienne.

Ahmed Abed, à droite, et Abdul Rahman Abed, qui ont ouvert le feu sur les troupes de Tsahal, faisant un mort, ont été tués dans la fusillade qui a suivi, le 14 septembre 2022. (Crédit : Twitter)

L’armée israélienne avait procédé à la cartographie des maisons dès le lendemain de l’attaque – c’est la première étape avant la démolition – avant d’informer les familles de son intention de les raser.

Il n’est pas rare qu’Israël démolisse la maison des Palestiniens accusés d’attaques terroristes meurtrières. L’efficacité de cette politique est controversée, y compris au sein des forces de l’ordre israéliennes, et les militants des droits de l’homme dénoncent régulièrement ce qu’ils qualifient de punition collective injuste.

L’enquête militaire sur les circonstances de la mort de Falah a mis en évidence l’existence d’ « erreurs », commises par les soldats israéliens, qui ont détecté la présence des suspects à proximité d’un poste militaire et sont intervenus pour enquêter, mais n’ont pas réalisé qu’ils étaient armés et ont été pris au dépourvu par les tirs qui ont suivi, qui ont abattu Falah.

Le major Bar Falah, 30 ans, commandant-adjoint de l’unité d’élite Nahal, tué dans un échange de coups de feu avec des terroristes à la barrière de sécurité de la Cisjordanie, le 14 septembre 2022. (Autorisation : Famille)

Les tensions sont montées d’un cran dans la région ces derniers mois, à mesure que l’armée israélienne intensifiait les arrestations et opérations antiterroristes menées à la suite d’une série d’attaques terroristes qui ont fait 31 morts en 2022.

Les soldats israéliens ont essuyé des tirs, à plusieurs reprises, lors de raids nocturnes en Cisjordanie.

Kafr Dan est situé près de Jénine, foyer de nombreux terroristes auteurs d’attaques en 2022, où Tsahal a concentré l’essentiel de sa campagne antiterroriste.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.