4 Palestiniens ont tenté de poignarder des soldats israéliens
Rechercher

4 Palestiniens ont tenté de poignarder des soldats israéliens

Ils ont été abattus par les soldats lors de deux incidents séparés en Cisjordanie

Des soldats israéliens sur le site de l'attaque terroriste de mardi près du carrefour Gush Etzion, où un Palestinien a percuté sa voiture dans des piétons à un arrêt de bus et a ensuite tenté de les poignarder, le 20 octobre 2015 (Crédit photo: Yonatan Sindel / Flash90)
Des soldats israéliens sur le site de l'attaque terroriste de mardi près du carrefour Gush Etzion, où un Palestinien a percuté sa voiture dans des piétons à un arrêt de bus et a ensuite tenté de les poignarder, le 20 octobre 2015 (Crédit photo: Yonatan Sindel / Flash90)

Quatre Palestiniens ont été abattus jeudi par les forces israéliennes après avoir tenté d’attaquer des soldats dans deux incidents séparés en Cisjordanie, a indiqué l’armée.

« Trois assaillants, armés de couteaux, ont tenté de poignarder des soldats qui gardaient le carrefour de Gush Etzion », a indiqué un communiqué militaire, ajoutant que les troupes avaient répondu à l’attaque en tirant sur les assaillants.

Une source militaire a affirmé à l’AFP qu’ils étaient tous morts.

Le carrefour du Gush Etzion, sur la route entre Bethléem et Hébron dans le sud de la Cisjordanie, a été le théâtre de plusieurs attaques anti-israéliennes ces dernières semaines.

Un peu plus tard, un Palestinien armé d’un couteau a tenté de poignarder des soldats israéliens au nord-est de Hébron, a indiqué un communiqué militaire. « Les forces ont déjoué l’attaque et tiré sur l’assaillant, qui est mort ».

Les trois assaillants présumés de Gush Etzion ont été identifiés par les médias palestiniens comme Muhanad Kawazbeh, 20 ans, Ahmed Kawazbeh, 21 ans et Alaa Kawazbeh, 20 ans, tous originaires du village de Saïr au nord-est de Hébron.

Ils seraient des membres de la famille de Ahmed Kawazbeh, 18 ans, tué mardi après avoir poignardé un soldat au carrefour de Gush Etzion également.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...