50 pavés de plus, pour se souvenir de la rafle des Belges juifs en 1942
Rechercher

50 pavés de plus, pour se souvenir de la rafle des Belges juifs en 1942

Lors de l'opération Iltis, 379 hommes, 415 femmes et 138 enfants furent déportés vers Auschwitz. Une association fait poser des pavés en leur mémoire

Dans la nuit du 3 au 4 septembre 1942, 718 juifs étrangers avaient été arrêtés par les forces allemandes dans le quartier des Marolles à Bruxelles, rappelle le journal La Libre.

« Dans ce quartier près de la gare du Midi, les immigrants juifs trouvaient des habitations bon marché et l’aide de coreligionnaires mais aussi d’une population autochtone traditionnellement solidaire, » poursuit le journal belge.

Pour commémorer la mémoire des disparus, 75 ans après les rafles, l’Association pour la mémoire de la Shoah a fait poser le 2 septembre dernier 50 nouveaux Pavés de Mémoire.

« Des 700 déportés, se souvient la RTBF, il ne restera que 19 rescapés. »

D’autres, comme Meyer Zalc, échapperont de peu à la rafle, cachés par des gens ordinaires : « A l’âge de 5 ans, en octobre 1942, en pleine nuit, mon père et ma mère m’ont déposé avec mon frère dans un couvent. Et je garde encore dans ma tête les cris que j’ai poussés dans ce corridor ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...