8 pays européens demandent à Israël d’épargner un village bédouin
Rechercher

8 pays européens demandent à Israël d’épargner un village bédouin

Les huit signataires de ce texte sont les Pays-Bas, la Suède, la Pologne, le Royaume-Uni, la France, la Belgique, l'Allemagne et l'Italie

Les manifestants palestiniens scandent des slogans et affrontent les forces israéliennes lors d'une manifestation contre le blocage de la route menant au village palestinien de  Khan al-Ahmar en Cisjordanie, le 14 septembre 2018 (Crédit :  AFP PHOTO / ABBAS MOMANI)
Les manifestants palestiniens scandent des slogans et affrontent les forces israéliennes lors d'une manifestation contre le blocage de la route menant au village palestinien de Khan al-Ahmar en Cisjordanie, le 14 septembre 2018 (Crédit : AFP PHOTO / ABBAS MOMANI)

Huit pays européens ont réclamé jeudi à Israël de ne pas démolir un village bédouin.

Khan al-Ahmar, village de tôle et de toile où vivent environ 200 Bédouins à l’extérieur de Jérusalem et près de la route menant à Jéricho, objet d’années de bataille judiciaire, peut être détruit à tout moment depuis une décision début septembre de la Cour suprême israélienne.

« Nous appelons les autorités israéliennes à revoir leur décision de démolir Khan al-Ahmar », indiquent dans une déclaration à l’ONU les huit pays européens.

« Les conséquences d’une démolition de cette communauté et du déplacement de ses habitants, y compris des enfants, pourraient être très graves, menaceraient sérieusement la viabilité de la solution à deux Etats et compromettraient les perspectives de paix », ajoute le texte.

Les huit pays européens rappellent que la politique d’implantation d’Israël est « illégale en vertu du droit international ».

« Les Etats membres de l’Union européenne n’abandonneront pas la solution négociée de deux Etats » au Proche-Orient, « avec Jérusalem comme future capitale des deux Etats », israélien et palestinien, insiste aussi la déclaration, alors que les Etats-Unis ont décidé il y a près d’un an de reconnaître cette ville comme capitale de l’Etat d’Israël.

Les huit signataires de ce texte sont les Pays-Bas, la Suède, la Pologne, le Royaume-Uni, la France, la Belgique, l’Allemagne et l’Italie. Les pays arabes à l’ONU ont souligné par la suite qu’ils approuvaient et soutenaient la prise de position des huit pays européens.

Entre la Cisjordanie et Jérusalem-Est, plus de 600 000 habitants d’implantations israéliennes coexistent, de manière souvent conflictuelle, avec près de trois millions de Palestiniens. Les implantations rognent peu à peu les territoires sur lesquels les Palestiniens souhaitent créer leur Etat.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...