À Miami, le ministre de la Diaspora rassure la communauté et restaure les liens
Rechercher

À Miami, le ministre de la Diaspora rassure la communauté et restaure les liens

Nachman Shai, dont les relations avec la communauté juive américaine remontent à plusieurs décennies, s'est rendu à Surfside pour manifester sa solidarité suite au drame

Nachman Shai, deuxième à gauche, parle au sénateur Rick Scott, en casquette, au Grand Beach Hotel de Surfside, en Floride, le 27 juin 2021. (Crédit : Ron Kampeas)
Nachman Shai, deuxième à gauche, parle au sénateur Rick Scott, en casquette, au Grand Beach Hotel de Surfside, en Floride, le 27 juin 2021. (Crédit : Ron Kampeas)

JTA — La première visite de Nachman Shai aux États-Unis en tant que nouveau ministre israélien des Affaires de la diaspora ne s’est pas déroulée dans des circonstances normales.

« Dans les moments difficiles, dans les moments de désastre, nous devons être solidaires des Américains », a-t-il déclaré lors d’une interview dimanche à la synagogue Habad-Lubavitch située à environ 1,5 km des décombres de l’immeuble Champlain Towers qui s’est effondré, faisant 11 morts et 150 personnes portées disparues en date de lundi soir.

Shai, 74 ans, était auparavant porte-parole de l’armée israélienne pendant la guerre du Golfe en 1991, où il s’efforçait de réconforter les familles israéliennes inquiètes et en deuil. Il était donc logique qu’il se mette immédiatement à la recherche de familles juives locales auxquelles parler dès son atterrissage dimanche.

Il a également rencontré la maire du comté de Miami-Dade, Daniella Levine Cava, et le sénateur américain Rick Scott, de Floride.

« C’est une tragédie américaine », a déclaré Shai. « Et puis il y a la Floride, et la communauté juive, donc dans tous les cercles, nous avons senti qu’il y a un engagement pour venir et aider, afin d’exprimer notre solidarité et notre compassion, et pour atténuer autant que possible la douleur et le chagrin que les Américains ressentent. »

L’autre mission de Shai est de réparer les relations tendues entre Israël et la diaspora américaine. Pour de nombreux Juifs américains, ces liens ont été fragilisés par le gouvernement de l’ancien Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Des photos de résidents disparus sont affichées sur un mémorial de fortune sur le site d’un immeuble effondré à Surfside, en Floride, au nord de Miami Beach, le 26 juin 2021. (Crédit : Andrea Sarcos / AFP)

« Le fossé entre les Juifs de la diaspora et l’État d’Israël est une grave crise nationale », a déclaré Shai le 12 juin sur Twitter, s’exprimant pour la première fois en tant que ministre. « Je veillerai à agir par responsabilité nationale pour reconnecter la diaspora avec Israël. »

Netanyahu a compromis les relations avec la diaspora juive américaine majoritairement libérale en ne tenant pas ses promesses d’élever le statut des confessions non orthodoxes, par sa proximité avec le président américain Donald Trump et en suscitant la colère du Parti démocrate par une série de manœuvres partisanes.

Shai, qui a dirigé pendant des années la branche israélienne de l’organisation des Fédérations juives d’Amérique du Nord (anciennement UJC), connaît bien les Juifs américains, a déclaré Jacob Solomon, président de la Fédération juive du Grand Miami. Avant de travailler comme porte-parole de Tsahal et pour l’UJC, il était le secrétaire de presse de la délégation israélienne aux Nations unies à New York.

Le ministre des Affaires de la diaspora, Nachman Shai (à droite), s’adresse au gouverneur de la Floride, Ron DeSantis, sur le site de l’effondrement d’un immeuble près de Miami, le 27 juin 2021. (Crédit : Ministère des Affaires de la diaspora)

Il a rejoint la politique israélienne au sein du parti de centre-gauche Kadima en 2009, et a été élu au parlement cette année en tant que membre du Parti travailliste. La dirigeante du parti, Merav Michaeli, a nommé Shai au poste de ministre de la Diaspora.

« Le ministre Shai est un bon ami de la communauté et convient parfaitement à ce rôle », a déclaré Solomon dans une interview.

Les Floridiens, en particulier la communauté juive, ont accueilli avec enthousiasme Shai et sa délégation, qui comprend un groupe de secouristes israéliens.

« La délégation compte 10 experts qui peuvent aider les équipes de secours américaines », a déclaré Shai. « Nous avons une certaine expérience, malheureusement, de situations passées de ce genre. »

Les membres de la délégation des sauveteurs israéliens arrivent dans la zone proche de l’immeuble Champlain Towers South de 12 étages partiellement effondré dans la ville de Surfside, en Floride, le 27 juin 2021. (Crédit : Giorgio Viera / AFP)

Les sauveteurs du commandement israélien, formés à la recherche et au sauvetage pour intervenir après des attaques terroristes, sont devenus au cours des dernières décennies un des premiers recours pour les pays victimes de catastrophes.

« Les Juifs du monde entier considèrent Israël comme une source de soutien, et parfois même comme une source qui vient les sauver », a déclaré Shai.

« Mais il ne s’agit pas seulement des Juifs », a-t-il ajouté à propos de la tragédie de Surfside. « Je dois m’assurer que cela est bien compris. Il s’agit d’êtres humains, ou d’une tragédie nationale. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...