A voir : Rivlin allume la menorah de la Maison Blanche avec une « prière pour la liberté »
Rechercher

A voir : Rivlin allume la menorah de la Maison Blanche avec une « prière pour la liberté »

Obama a salué l'esprit des Maccabées : Peu nombreux, peu armés, mais ils ont prouvé que la liberté peut vaincre la tyrannie, et la lumière les ténèbres

Le président Reuven Rivlin allumant la menorah de Hanoukka , à la Maison Blanche, le mercredi 9 décembre 2015. (Crédit photo: Kobi Gidon / GPO)
Le président Reuven Rivlin allumant la menorah de Hanoukka , à la Maison Blanche, le mercredi 9 décembre 2015. (Crédit photo: Kobi Gidon / GPO)

Le président Barack Obama a reçu mercredi soir le président Reuven Rivlin pour une cérémonie d’allumage des bougies de Hanoukka, lors de l’une des deux cérémonies officielles organisées cette année pour cette fête juive à la Maison Blanche. Leurs épouses Michelle Obama et Nechama Rivlin y ont également assisté.
 
La East Room de la Maison Blanche était bondée. Obama a dit qu’il avait été profondément ému par « les expressions d’engagement en faveur de l’égalité et de la justice » de Rivlin quand ils se sont entretenus plus tôt dans la journée dans le Bureau ovale.

« Rivlin est une voix forte pour l’égalité de tous les citoyens d’Israël et pour une plus grande compréhension entre les Israéliens et les Palestiniens », a déclaré Obama.

Obama a également noté que lors de la célébration de Hanoukka de l’année dernière, la Maison Blanche avait célébré le retour d’Alan Gross de Cuba, où il avait été détenu par le gouvernement cubain. Cette année, Gross était présent. « Nous sommes heureux de l’avoir aujourd’hui ici à la Maison Blanche », a déclaré Obama.

« Nous nous réunissons tous, avec les Juifs du monde entier, pour célébrer les Maccabées qui nous inspirent encore aujourd’hui », a-t-il ajouté.

« Ils étaient peu nombreux. Ils étaient peu armés. Et pourtant, ils ont prouvé que la liberté peut l’emporter sur la tyrannie. L’espoir peut vaincre le désespoir. La lumière peut l’emporter sur l’obscurité. Cela ressemble à une description du nouveau film « Star Wars ». Mais celui-ci s’est déroulé un peu plus tôt.  »

Le président americain a ajouté : « La lumière d’une quantité d’huile pour une journée n’a pas seulement duré huit jours, mais plus de 2 000 ans. L’esprit de foi, de courage et de justice des Maccabées continuent à animer la communauté juive, même aujourd’hui. Ce n’est pas un hasard que lorsque devant prendre la parole en faveur des réfugiés ou contre la persécution religieuse, les Juifs américains se souviennent ce qu’on ressent quand on est un étranger, et sont en tête. Et de même que nous nous inspirons de la meilleure de nos traditions, nous n’avons jamais peur de construire sur ce qui est arrivé autrefois et à forger un avenir meilleur pour nos enfants et nos petits-enfants ».

Rivlin a aussi parlé des Maccabées de l’histoire de Hanoukka et comment ils « se sont battus pour la liberté, la liberté de religion, de leurs traditions, de nos traditions, de leur capacité à célébrer leur propre identité. Hanoukka est la fête de l’activisme spirituel. C’est une fête qui célèbre l’esprit des êtres humains, créés égaux à l’image de Dieu ».

Rivlin a ajouté : « C’est difficile d’être loin de notre famille – de nos enfants et nos petits-enfants – loin d’Israël, et de la merveilleuse ville de Jérusalem, en particulier à Hanoukka. Mais on m’a dit que les latkes et les beignets valaient la peine de venir, alors nous sommes ici, debout ici à côté de la menorah ».

Aujourd’hui, poursuit-il, « nous assistons à des terribles crimes dans le monde entier, et le danger pour l’humanité – venant de l’absence du respect, de la liberté de la foi, de la liberté de religion … Nous devons être comme les bougies de Hanoukka et progresser … Aujourd’hui, nous sommes tous à la recherche d’un leadership fort et clairement moral du type que vous représentez, président Obama : un leadership engagé à accorder à son peuple des opportunités et la dignité pour chaque être humain. Je voudrais allumer cette bougie, cette petite flamme, par une prière et espérer qu’un jour, la liberté religieuse, culturelle et morale sera le lot de chaque personne dans le monde. Hanoukka Sameach. Joyeux Hanoukka! Et pour le peuple chrétien dans le monde entier, Joyeux Noël, Bonne année!  »

המכבים האמיצים לא נלחמו 'נגד', אלא 'עבור'. עבור החירות, חופש הדת, המסורת והאפשרות לקיים את זהותם הייחודית. אנו חולקים ער…

Posted by ‎Reuven Ruvi Rivlin – ראובן רובי ריבלין‎ on Thursday, 10 December 2015

La femme-rabbin Susan Talve de la synagogue libérale centrale de St Louis dans le Missouri a prononcé un discours long et fougueux, qui comprenait des allusions à Ferguson, la nécessité d’enlever « de nos rues les armes à feu », et à « nettoyer les feux de déchets nucléaires toxiques qui menacent nos vies à St Louis et à travers le pays. » Elle a ensuite procédé à la bénédiction.

Il a été demandé à Rivlin d’allumer les bougies de Hanoukka. Il a eu un petit problème pour allumer le briquet, mais Obama est venu lui apporter de l’aide.

La menorah utilisée était la Bezalel Jerusalem Menorah, de la Judaic Art Gallery du Museum of Art de Caroline du Nord, a indiqué la Maison Blanche.

« La Ménorah a été conçue en Israël au cours dans les années 1920 par un pionnier créateur, Zeev Raban, qui a été formé en Europe et a mélé des éléments de style européens, juifs et arabes palestiniens pour créer une nouvelle esthétique de l’art juif dans ce qui allait devenir l’Etat d’Israël. Les éléments de cette menorah soulignent e thème de la coexistence, et sa présence dans la collection de la Judaic Art Gallery en Caroline du Nord met en évidence les liens entre les Juifs américains et les Juifs israéliens et le dynamisme de la vie juive dans le sud de l’Amérique », a precisé la Maison Blanche.

Le mois dernier, la Maison Blanche avait lancé un appel d’offres pour des menorahs uniques et spéciales qui seront utilisées pour les réceptions de Hanoukka d’aujourd’hui. Cette menorah a été sélectionnée suite à cet appel.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...