Al-Qaïda aurait appelé à des attentats contre les athlètes israéliens aux JO de Rio
Rechercher

Al-Qaïda aurait appelé à des attentats contre les athlètes israéliens aux JO de Rio

Les jihadistes sont encouragés à tuer ou à enlever sportifs et spectateurs ; le Brésil a arrêté 10 partisans de l’EI

Les forces spéciales de l'armée brésilienne chargée de la sécurité des Jeux Olympiques de Rio s'entraînent le long de la plateformes de la gare de Deodoro, à Rio de Janeiro, au Brésil, le 16 juillet 2016. (Crédit : AFP/Christophe Simon)
Les forces spéciales de l'armée brésilienne chargée de la sécurité des Jeux Olympiques de Rio s'entraînent le long de la plateformes de la gare de Deodoro, à Rio de Janeiro, au Brésil, le 16 juillet 2016. (Crédit : AFP/Christophe Simon)

Le groupe jihadiste Al-Qaïda aurait publié une directive appelant ses partisans à mener des attaques de ‘loups solitaires’ contre les athlètes israéliens pendant les Jeux Olympiques de Rio de Janeiro, au Brésil.

Selon des échanges sur les réseaux sociaux obtenus par le site internet The Foreign Desk, les jihadistes sont appelés à cibler des participants individuels des Etats-Unis, du Royaume-Uni, de France et d’Israël, avec des couteaux, du poison, des drones portant des explosifs ou en les enlevant.

« Une petite attaque au couteau contre Américains/Israéliens dans ces endroits aura un effet médiatique plus important que toute autre attaque n’importe où ailleurs, si Dieu veut », est-il écrit dans un message.

Un post suggérait de déverser de l’huile sur les routes du village olympique afin de « voir les juifs israéliens voler avec leur véhicule par la volonté d’Allah. »

Les attaquants potentiels étaient assurés qu’obtenir un visa pour le Brésil était relativement simple, et que les armes à feu étaient largement disponibles dans les « taudis criminels » de Rio, selon l’article.

Viser les Israéliens

Les posts visaient particulièrement les athlètes et spectateurs israéliens.

Le président Reuven Rivlin a reçu la délégation israélienne aux Jeux Olympiques de Rio à la résidence présidentielle de Jérusalem, le 13 juillet 2016. (Crédit : Mark Neyman/GPO)
Le président Reuven Rivlin a reçu la délégation israélienne aux Jeux Olympiques de Rio à la résidence présidentielle de Jérusalem, le 13 juillet 2016. (Crédit : Mark Neyman/GPO)

« Parmi les pires ennemis, l’ennemi le plus fameux à attaquer pour les musulmans est l’Israélien. Comme les musulmans sont tous d’accord, cela entraîne plus de popularité pour les moudjahidin parmi les musulmans », était-il écrit dans le message.

Il était rappelé aux jihadistes de préparer une revendication avant leur attaque, et suggéré qu’ils envoient un email à un ami, ou prévoient un post sur Facebook.

Cette information a été diffusée alors que la police brésilienne a arrêté jeudi 10 personnes, qui auraient plaidé allégeance au groupe terroriste Etat islamique (EI) via des réseaux sociaux et discuté d’attaques possibles pendant les JO.

Alexandre de Moraes, ministre de la Justice, a déclaré depuis Brasilia que 10 suspects avaient été arrêtés et que deux autres étaient toujours recherchés. Les 12 suspects sont brésiliens, et l’un d’eux est mineur.

La police a agi car le groupe discutait de l’utilisation d’armes et de tactiques de guérilla pour potentiellement lancer une attaque pendant les jeux, qui commencent le 5 août, a annoncé Moraes.

« Ils étaient des amateurs complets, et mal préparés » à vraiment lancer une attaque, a déclaré Moraes. « Il y a quelques jours, ils disaient qu’ils devraient commencer à pratiquer des arts martiaux, par exemple. »

Pourtant, Moraes a affirmé que même les groupes désorganisés devaient être pris au sérieux.

Les arrestations ont eu lieu dans 10 états différents, dont Sao Paulo et Parana. Moraes a déclaré qu’il n’y avait pas de cible spécifique pour une attaque.

La semaine dernière, un conseiller militaire du gouvernement d’intérim brésilien a déclaré que les préoccupations sur le terrorisme avaient augmenté après l’attentat de Nice.

Des agences ont contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...