Attentat à Ofra : 6 blessés par balles dont une femme enceinte grièvement
Rechercher
Breaking News

Attentat à Ofra : 6 blessés par balles dont une femme enceinte grièvement

Le bébé de 7 mois a été mis au monde et est en bonne santé, la mère de 21 ans "lutte pour rester en vie" ; les forces de sécurité sont à la recherche des terroristes

Plusieurs Israéliens ont été blessés par balles dimanche dans une attaque près de l’implantation d’Ofra, dans le nord de la Cisjordanie, a annoncé l’armée israélienne dans un communiqué.

Six personnes blessées dont une femme d’une vingtaine d’années grièvement atteinte, ont été évacués vers des hôpitaux à Jérusalem, selon les services de secours du Magen David Adom (MDA).

Les médecins sont parvenus à accoucher du bébé porté par une Israélienne de 21 ans tard dimanche soir, peu de temps après avoir été blessée par balle dans un attentat terroriste dans l’implantation d’Ofra, en Cisjordanie.

Le bébé, qui a été mis au monde au cours de la 30e semaine de grossesse, a été immédiatement transféré dans le service des prématurés du centre médical Shaare Zedek de Jérusalem, a déclaré l’hôpital, et serait en « bonne » santé. La mère subissait une intervention dimanche soir et « luttait pour sa vie », a souligné l’hôpital. Elle a été touchée par une balle dans le haut du corps alors qu’elle attendait, parmi une foule de personnes, à un arrêt de bus devant l’implantation israélienne d’Ofra, en Cisjordanie.

Un homme de 21 ans, présentant des blessures modérées, a été conduit dans le même hôpital que deux autres individus légèrement blessés. La radio militaire a déclaré que le mari de cette femme faisait partie des personnes légèrement blessées.

Une autre personne, âgée de 22 ans, souffrant de blessures modérées et deux jeunes filles de 16 ans légèrement blessées, ont été emmenées à l’hôpital Hadassah Ein Kerem, dans le nord de la capitale, a déclaré MDA.

Dans une vidéo extraite d’une caméra de vidéosurveillance et diffusée sur les médias sociaux, une voiture blanche ralentit près de l’arrêt de bus, puis des balles visent la foule qui se démène pour se mettre à l’abri. La voiture s’est immobilisée pendant quelques instants tandis que les tirs se poursuivaient. Le véhicule s’est ensuite enfui à toute vitesse au moment où des soldats de l’armée israélienne en train de courir vers l’arrêt de bus où la foule stationnait.

La voiture, à partir de laquelle les coups de feu ont été tirés, comptait au moins deux occupants.

L’armée israélienne a lancé une chasse à l’homme pour retrouver les terroristes.

Les secouristes qui se trouvaient dans le centre de MDA situé à proximité ont entendu les coups de feu et se sont immédiatement rendus sur place pour soigner les victimes.

Les arrêts de bus sont également des points d’auto-stop populaires, souvent utilisés par les soldats de l’armée israélienne.

L’entrée nord d’Al-Bireh, une ville adjacente à Ramallah, a été fermée dans les deux sens, a rapporté le site d’information officiel de l’Autorité palestinienne, Wafa.

Il y a deux mois, un terroriste palestinien a abattu deux Israéliens au parc industriel de Barkan. Il est toujours en fuite.

La dernière attaque visant des Israéliens en Cisjordanie remonte au 26 novembre quand un Palestinien avait mené une attaque à la voiture bélier, blessant trois soldats. Il avait été ensuite tué par des membres des forces israéliennes.

« Prier pour le rétablissement des blessés dans cet attentat terroriste odieux, y compris la jeune mère qui a donné la vie depuis cette scène infernale. J’espère que les blessés se rétabliront bientôt et que je transmettrai mon soutien sans réserve aux forces de sécurité qui poursuivent sans relâche les terroristes, » a déclaré Reuven Rivlin, le président israélien.

Jacob Magid a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...