Israël en guerre - Jour 193

Rechercher

Trois soldats israéliens blessés par un engin explosif dans le nord de la Cisjordanie

Selon les médias, des tireurs palestiniens ont d'abord ouvert le feu sur un poste de l'armée dans la région, avant que la bombe n'explose

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Illustration : Des soldats israéliens lors d'un raid militaire dans le camp de réfugiés d'Al-Amari près de Ramallah, en Cisjordanie, le 4 mars 2024. (Crédit : Flash90)
Illustration : Des soldats israéliens lors d'un raid militaire dans le camp de réfugiés d'Al-Amari près de Ramallah, en Cisjordanie, le 4 mars 2024. (Crédit : Flash90)

Trois soldats israéliens ont été blessés vendredi par un engin explosif dans la ville de Silat ad-Dhahr, dans le nord de la Cisjordanie, à proximité de l’avant-poste illégal de Homesh, selon les premiers intervenants.

Selon les médias, des tireurs palestiniens ont d’abord ouvert le feu sur un poste de l’armée dans la région, avant que la bombe n’explose.

L’armée a indiqué déclare avoir lancé une chasse à l’homme pour retrouver les suspects palestiniens et a confirmé qu’il y avait eu trois blessés. Les premiers intervenants avaient auparavant indiqué que trois personnes avaient été blessées dans l’explosion, dont l’une se trouve dans un état grave.

Selon Tsahal, les soldats menaient une « activité proactive » dans la ville lorsqu’ils ont été attaqués.

Des troupes de Tsahal opèrent en Cisjordanie, début mars 2024. (Crédit : Armée israélienne)

Les soldats étaient apparemment à la recherche d’hommes armés qui avaient ouvert le feu sur un poste de l’armée près de l’avant-poste adjacent de Homesh peu de temps auparavant.

Plus tôt vendredi, l’armée israélienne a déclaré que ses soldats avaient tué dans la nuit un membre du Jihad islamique palestinien, Muhammad Shalabi, qui aurait participé à la planification d’attaques majeures, dans le village de Silat al-Harithiya, dans le nord de la Cisjordanie.

Les troupes du commando Duvdevan et les agents de la police des frontières ont opéré à Silat al-Harithiya suite à des renseignements fournis par le Shin Bet concernant l’endroit où se trouvait le suspect.

Selon les autorités de la défense, Muhammad Shalabi, 39 ans, a participé à des « activités terroristes importantes » au nom du Jihad islamique, avec notamment des tirs, la préparation d’engins explosifs et un financement terroriste.

L’armée israélienne a déclaré qu’un fusil d’assaut et d’autres équipements militaires avaient été saisis au domicile de Shalabi.

Les troupes ont également arrêté neuf autres Palestiniens recherchés lors de raids nocturnes à travers la Cisjordanie, a indiqué l’armée israélienne. Depuis le 7 octobre, Tsahal a déclaré que ses troupes avaient arrêté quelque 3 500 Palestiniens recherchés en Cisjordanie, dont plus de 1 500 affiliés au Hamas.

Les tensions entre Israéliens et Palestiniens se sont accrues en Cisjordanie depuis le déclenchement de la guerre entre Israël et le Hamas à Gaza après le massacre du 7 octobre, au cours duquel les terroristes du Hamas ont tué environ 1 200 personnes, pour la plupart des civils, et en ont kidnappé 253.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.