Centenaire et rescapé de la Shoah, il retrouve un membre de sa famille
Rechercher

Centenaire et rescapé de la Shoah, il retrouve un membre de sa famille

Eliahou Pietruska avait 24 ans quand il a fui Varsovie pour l'URSS laissant derrière lui une famille qu'il l'a, pendant 70 ans, crue anéantie par la Shoah

« Après tant d’années, j’ai enfin le privilège de le rencontrer… Tu es la copie de ton père », a pu articuler Eliahou Pietruzka, qui depuis, 78 ans, se croyait être le seul descendant survivant de ses parents.

Le Washington Post relate la rencontre, filmée, entre Eliahou Pitruszka, 102 ans et son neveu Alexander, 66 ans, dont il ignorait l’existence. Durant les deux jours précédant la rencontre, Eliahou n’a pu dormir. « Je t’attendais ».

« Pietruszka avait 24 ans quand il a fui Varsovie en 1939 lorsque la Seconde Guerre mondiale a éclaté, pour se rendre en Union soviétique, laissant derrière lui ses parents et ses frères jumeaux, Volf et Zelig, qui avaient neuf ans de moins, rapporte le Crif, citant le Washington Post.

« Ses parents et Zelig ont été déportés du ghetto de Varsovie et tués dans un camp de la mort, mais Volf a réussi à s’échapper. Les frères ont correspondu brièvement avant que Volf ne soit envoyé par les Russes dans un camp de travail sibérien, où Pietruszka a supposé qu’il était mort ».

Or, grâce à la base de données en ligne des victimes de la Shoah établie par Yad Vashem, Alexander Pietruszka a pu rencontrer son oncle Eliahou, dans la maison de retraite d’Eliahou située au centre d’Israël.

Cette base de données a déjà permis à de nombreux survivants issus d’une même lignée de se retrouver.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...