Cinq projets israéliens d’animation seront présentés au Festival d’Annecy 2021
Rechercher

Cinq projets israéliens d’animation seront présentés au Festival d’Annecy 2021

Les projets sont "The Pit" de S. Levi ; "The End" d’A. Gibson ; "Sleeping Ass Beauty" d’H. Almagor ; "That Bitch, Korky" d’A. Honig et R. Sonnenfeld ; et "2:51" de M. Koren

Cinq projets israéliens d’animation seront présentés au Festival d'Annecy 2021.
Cinq projets israéliens d’animation seront présentés au Festival d'Annecy 2021.

Cinq projets israéliens d’animation ont été sélectionnés pour être présentés au Festival et au Marché international du film d’animation d’Annecy 2021 (MIFA), a rapporté l’Institut français d’Israël dans un communiqué.

L’Institut, le festival et le Jerusalem Film Fund, en partenariat avec le Département animation de l’école d’Art et du Design Bezalel à Jérusalem, ont lancé le second atelier Annecy International Workshop in Jérusalem en décembre 2020.

Ce workshop avait pour objectif d’accompagner la jeune création israélienne du secteur de l’animation vers le marché de la coproduction internationale. Il a permis à huit projets israéliens d’être accompagnés par trois mentors français – Sébastien Tavel, Sophie Caron et Delphine Nicolini – en termes de storytelling, storyboarding et pitching.

Les projets ont ensuite été présentés le 20 janvier dernier devant un jury composé d’Éric Danon, ambassadeur de France en Israël, Yoram Honig, directeur du Jerusalem Film Fund, Tami Berenstein, Cheffe du « screen-based Art Department » de l’école d’Art et du Design Bezalel à Jérusalem, et des trois mentors français.

Le jury a ainsi sélectionné 4 projets, qui bénéficieront d’un suivi préparatoire de 4 mois animé par les trois mentors français, pour être présentés au MIFA à Annecy en juin 2021.

Les projets sélectionnés sont « The Pit » de Stav Levi ; « The End » d’Anan Gibson ; « Sleeping Ass Beauty » d’Hadas Almagor ; et « That Bitch, Korky » d’Aya Honig et Raz Sonnenfeld.

Un cinquième projet, « 2:51 » de Moria Koren, a également été sélectionné avec la mention spéciale du jury. S’il ne bénéficiera pas du mentorat en amont car considéré comme suffisamment avancé, il sera présenté comme les autres au MIFA.

Le festival d’animation d’Annecy a été créé en 1960 et réunit chaque année des milliers de professionnels durant 6 jours. En 2017, le festival a compté 115 000 entrées, 10 000 accréditations, 230 films sélectionnés, et plus de 500 films projetés. 29 prix ont été remis lors de l’évènement.

En 2020, « Physique de la tristesse » de Theodore Ushev et « Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary » de Rémi Chayé ont obtenu le Cristal d’Annecy (court métrage) et le Cristal du long métrage.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...