Rechercher

Cisjordanie : Un Israélien tué dans un attentat terroriste à l’arme à feu

L'attaque a eu lieu aux abords de l'implantation de Hermesh, à l'ouest de Jénine ; la victime de 32 ans et père de deux enfants a succombé à ses blessures à l'hôpital

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Meir Tamari, tué lors d'une fusillade terroriste le 30 mai 2023. (Autorisation)
Meir Tamari, tué lors d'une fusillade terroriste le 30 mai 2023. (Autorisation)

Un Israélien a été tué par balle mardi lors d’un attentat survenu aux abords de l’implantation de Hermesh, dans le nord de la Cisjordanie, ont fait savoir l’armée et les services de secours.

La victime a été identifiée. Il s’agit de Meir Tamari, 32 ans et résident de Cisjordanie.

Selon les autorités locales, la victime, qui se trouvait au volant de sa voiture, aurait essuyé des tirs provenant d’un véhicule en circulation sur une autoroute voisine. Elle aurait continué à conduire jusqu’à Hermesh, où les secouristes sont intervenus.

Les services de secours du Magen David Adom ont pris en charge Tamari dans un état grave à l’entrée de l’implantation, située à l’ouest de Jénine avant de l’héliporter vers l’hôpital Hillel Yaffe de Hadera, où il a succombé à ses blessures.

Le Conseil régional de Samarie a indiqué que Tamari avait emménagé à Hermesh après son mariage, il y a environ 4 ans.

Il laisse derrière lui sa femme et deux enfants de 1 et 3 ans.

Les dégâts causés à la voiture d’un Israélien lors d’une fusillade terroriste près de l’implantation de Hermesh, dans le nord de la Cisjordanie, le 30 mai 2023. (Crédit : conseil régional de Samarie)

Tsahal a confirmé les informations portant sur une attaque à l’arme à feu et a annoncé avoir lancé une chasse à l’homme et bouclé le périmètre.

Dans une déclaration diffusée par les médias palestiniens, le groupe terroriste des Brigades des martyrs d’Al Aqsa, vaguement lié au Fatah, le parti au pouvoir de l’Autorité palestinienne (AP), a revendiqué l’attentat meurtrier.

« Nous affirmons que cette opération et d’autres ne seront pas la réponse finale à nos martyrs », peut-on lire dans la déclaration.

Cet attentat survient après qu’une ambulance militaire a été prise pour cible par des hommes armés palestiniens lundi soir dans le sud de la Cisjordanie, et que des terroristes palestiniens ont ouvert le feu, dimanche, vers une implantation du nord de la Cisjordanie et vers une ville israélienne qui jouxte la barrière de sécurité, causant de légers dégâts.

Le ministre de la Défense, Yoav Gallant, devrait procéder à une évaluation de la récente attaque plus tard dans la journée de mardi, a indiqué son bureau.

Au cours de l’année passée, des tireurs palestiniens ont ouvert le feu de manière répétée sur des troupes qui menaient des raids d’arrestation, en direction de postes militaires, d’implantations israéliennes et de civils qui circulaient sur les routes de Cisjordanie.

Les tensions entre Israël et les Palestiniens sont élevées depuis l’année dernière, alors que l’armée mène des raids nocturnes quasiment quotidiens en Cisjordanie – une offensive antiterroriste qui a suivi une série d’attentats palestiniens meurtriers.

Depuis le début de l’année, les attentats terroristes en Israël et en Cisjordanie ont fait 19 morts et plusieurs blessés graves.

Au moins 112 Palestiniens ont été tués depuis le début de l’année – la plupart lors d’affrontements avec des soldats, mais certains dans des circonstances plus douteuses qui font l’objet d’une enquête par Tsahal.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.