Croix gammées tagguées au bureau de campagne de Bernie Sanders en Floride
Rechercher

Croix gammées tagguées au bureau de campagne de Bernie Sanders en Floride

L'acte de vandalisme intervient quelques semaines après qu'un suprémaciste blanc a déployé un drapeau nazi lors d'un meeting du candidat à l'investiture démocrate

Le sénateur Bernie Sanders, candidat à l'investiture présidentielle démocrate, quitte Capitol Hill à Washington, le mercredi 18 mars 2020, après que le Sénat a adopté un deuxième projet de loi en réaction au coronavirus. (AP Photo / Patrick Semansky)
Le sénateur Bernie Sanders, candidat à l'investiture présidentielle démocrate, quitte Capitol Hill à Washington, le mercredi 18 mars 2020, après que le Sénat a adopté un deuxième projet de loi en réaction au coronavirus. (AP Photo / Patrick Semansky)

Un bureau de campagne du candidat à l’investiture démocrate Bernie Sanders en Floride a été taggué avec des croix gammées, a déclaré un membre de son équipe samedi.

« Nous ne savions pas si nous devions partager [l’information], mais l’un de nos bureaux [pour la campagne] de Bernie en Floride a été taggué avec des croix gammées. Le sheriff a envoyé une équipe pour effacer » les tags, a déclaré un membre du bureau sur le compte Twitter « Floride pour Bernie ».

Les photos prises sur place montraient plusieurs croix gammées, mais aussi la phrase le « vote ne nous a pas arrêté la dernière fois ».

L’incident s’est produit quelques semaines après qu’un suprémaciste blanc a déployé un drapeau nazi lors d’un meeting de Sanders en Arizona. Un participant au meeting a déclaré à BuzzFeed que l’homme avait hurlé des insultes antisémites à destination de Sanders et a fait un salut nazi.

L’ADL a identifié le suprémaciste blanc comme étant Robert Sterkeson de Glendale en Arizona. Il a publié à de multiples occasions des vidéos de lui en train d’harceler des cibles musulmanes et juives.

Un homme déroule un drapeau nazi lors d’un meeting de Bernie Sanders dans l’Arizona le 5 mars 2020. (Capture écran/YouTube)

Sanders, qui se présente comme un socialiste démocrate, fait campagne dans la primaire démocrate derrière l’ancien vice-président américain Joe Biden, qui séduit les plus modérés.

Bernie Sanders, âgé de 78 ans, a pendant longtemps été réticent à l’idée d’évoquer son héritage juif mais il a commencé à s’ouvrir pour la campagne à l’investiture présidentielle démocrate de 2016 quand il est devenu le premier candidat juif à remporter des primaires d’états importants.

Il a fait de son identité juive un élément central de sa campagne de 2020, mais il a fait l’objet de critiques pour avoir accepté d’être représenté par l’activiste Linda Sarsour et l’élue démocrate Rashida Tlaib du Michigan, qui a été accusée de diffuser des clichés antisémites.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...