Dans une vidéo, des hommes masqués tirent sur deux nageurs dans le Jourdain
Rechercher

Dans une vidéo, des hommes masqués tirent sur deux nageurs dans le Jourdain

Les agresseurs se sont filmés en train d'attaquer les deux nageurs et de brûler leur voiture

Capture d'écran d'une vidéo montrant des agresseurs en train d'ouvrir le feu sur des baigneurs dans le Jourdain. (Capture d'écran)
Capture d'écran d'une vidéo montrant des agresseurs en train d'ouvrir le feu sur des baigneurs dans le Jourdain. (Capture d'écran)

Vendredi, un groupe d’agresseurs masqués a ouvert le feu sur deux hommes qui nageaient dans le fleuve Jourdain, avant de mettre le feu à leur voiture.

La police a lancé une enquête et arrêté un suspect, selon la Douzième chaîne d’information samedi.

Perpétrée dans une zone vallonnée et isolée du nord d’Israël, l’attaque a été filmée par les assaillants eux-mêmes. On distingue au moins trois agresseurs dans la vidéo. Leurs voix ont été modifiées, ce qui empêche de comprendre ce qu’ils disent.

Dans la vidéo, les agresseurs arrivent sur les berges du fleuve et tirent plusieurs fois sur deux hommes qui nageaient. On ne sait pas clairement s’ils avaient vraiment l’intention de tuer les nageurs. Une balle touche l’eau à quelques mètres de l’un des deux hommes. Les agresseurs se précipitent ensuite vers la berline blanche qui appartient aux nageurs. Ils brisent les vitres de la voiture, versent du liquide inflammable à travers les fenêtres cassées et jettent un objet enflammé dans la voiture, qui prend feu.

La vidéo, qui permet de voir l’intégralité de l’incident, dure un peu plus d’une minute.

Les deux nageurs n’ont pas été blessés et ont appelé la police, qui est arrivée après que les agresseurs ont pris la fuite. Selon le reportage, deux hommes étaient visés, même si un seul nageur est visible dans la vidéo.

« C’est quelque chose que l’EI pourrait faire. Ce sont des animaux sauvages », a déclaré l’un des nageurs à la Douzième chaîne samedi, en référence au groupe terroriste de l’Etat islamique.

Le motif de l’agression n’est pas déterminé.

Selon le reportage de la Douzième chaîne, les deux nageurs ont peut-être été impliqués dans une bagarre avec les assaillants la veille.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...