De la fibre de verre destinée à des roquettes de Gaza interceptée
Rechercher

De la fibre de verre destinée à des roquettes de Gaza interceptée

Des agents des douanes et de la sécurité ont contrecarré une tentative de faire passer la cargaison suspecte

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Roquettes tirées par des terroristes palestiniens de la bande de Gaza vers Israël, le 20 août 2014. Illustration. (Crédit : Albert Sadikov/Flash90)
Roquettes tirées par des terroristes palestiniens de la bande de Gaza vers Israël, le 20 août 2014. Illustration. (Crédit : Albert Sadikov/Flash90)

Les autorités israéliennes ont intercepté au début du mois une cargaison de fibre de verre provenant d’Egypte qui aurait été destinée à être utilisée par des organisations terroristes de la bande de Gaza pour fabriquer des roquettes, ont annoncé lundi des responsables.

La tentative d’introduire en contrebande deux tonnes de rouleaux dans la bande de Gaza depuis l’Egypte via Israël a été déjouée par le Shin Bet et les fonctionnaires des douanes, selon un communiqué publié par l’administration fiscale.

Une ordonnance de non publication sur les détails de l’affaire a été levée lundi.

Le Shin Bet estime que la fibre de verre était destinée à être utilisée par des groupes terroristes à Gaza dans la fabrication de roquettes à longue portée.

Les fonctionnaires des douanes du passage de Nitzana entre l’Egypte et Israël ont jugée suspect la cargaison, qui a été commandée par un importateur basé à Gaza et qui était étiquetée comme contenant des vêtements et des tissus.

Après l’ouverture de la cargaison pour l’examiner de plus près, les agents du fisc ont découvert des rouleaux de fibre de verre cachés à l’intérieur.

« Les groupes terroristes de la bande de Gaza profitent de tous les moyens possibles dans leurs tentatives de reconstruire leur infrastructure, » lit-on dans le communiqué du Shin Bet.

« Même en passant en contrebande des matières de base pour l’industrie de la terreur en les cachant dans l’équipement humanitaire. »

Des rouleaux de fibre de verre, passés en contrebande vers la bande de Gaza, qui ont été interceptés par le Shin Bet et l'administration fiscale début  août 2015  (Photo: Autorisation administration fiscale)
Des rouleaux de fibre de verre, passés en contrebande vers la bande de Gaza, qui ont été interceptés par le Shin Bet et l’administration fiscale début août 2015 (Photo: Autorisation administration fiscale)

L’administration fiscale a déclaré avoir également arrêté la semaine dernière un envoi de fibre de verre au passage de Kerem Shalom depuis Israël vers la bande de Gaza et qui avait été étiqueté comme contenant du matériel scolaire.

Les procédures légales seront prises contre les trafiquants, conclut le communiqué.

Depuis le début de l’année, l’administration fiscale et le Shin Bet ont empêché des dizaines de tentatives de contrebande de substances interdites vers la bande de Gaza soupçonnées d’être destinées aux groupes terroristes dans la bande de Gaza.

Parmi les envois saisis figuraient des combinaisons de plongée, des agents propulseurs de roquettes et des tiges de carbone et de soufre pour les hauts fourneaux utilisés dans la métallurgie, selon le communiqué.

Pendant le conflit de 50 jours de l’été dernier au cours duquel l’armée israélienne a combattu contre les milices palestiniennes sous l’impulsion du Hamas, les Palestiniens ont tiré des milliers de roquettes sur les villes israéliennes et les villes, dont des fusées de fibre de verre qui ont frappé la région de Palmahim, située à quelque 45 kilomètres au nord de la bande de Gaza.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...