Rechercher

Des avions de chasse filment des images magnifiques d’Israël

Les pilotes partagent le vol qu’ils ont effectué pendant Yom HaAtsmaout : ‘Nos amis et nos familles nous ont fait un signe et on les cherchait’

TEL AVIV (JTA) – La parade aérienne annuelle des forces aériennes pendant la journée de l’Indépendance mardi a été une démonstration impressionnante de la supériorité aérienne d’Israël.

Mais les pilotes dans les cockpits ont peut-être eu le droit au meilleur spectacle. Volant à basse altitude, ils ont eu le droit à une vue imprenable sur Israël célébrant son 69ème anniversaire avec des barbecues et des fêtes de plage organisées à travers le pays, du Néguev à la Galilée.

« C’était très, très excitant de voir ces endroits de tellement près », a déclaré le lieutenant R, qui a piloté un F-15 pendant le défilé aérien et qui n’a pu être identifié que par la première lettre du nom en raison des règles de sécurité de l’armée de l’air.

« Nos amis et notre famille nous faisaient des signes, et nous les cherchions ».

L’avion de chasse de R. était l’un des plusieurs avions équipés de caméras pour l’événement. Le film permet d’avoir des plans rapprochés des escadrons en action et des plans énormes des villes, des côtes et des terres agricoles d’Israël.

« Quand j’ai survolé ma ville natale dans le sud, je savais où était ma famille et ils savaient comment me repérer », a confié le lieutenant R. « Mon père a toujours voulu être un pilote, et il m’a appris à avoir le même rêve depuis que j’étais un petit garçon ».

Le survol principal comprenait quelques dizaines d’avions chasseurs, d’hélicoptères, d’avions de transport et de formation. Partant du sud, l’avion a parcouru 859 km et a couvert une grande partie du pays, y compris les grandes villes comme Beer Sheva, Jérusalem, Tel Aviv et Haifa.

L’armée de l’air a également organisé des spectacles acrobatiques au-dessus des villes et des bases de l’armée dans tout le pays, du matin jusqu’à l’après-midi.

Parmi les avions exposés, il y a eu trois des cinq F-35 d’Israël, qui ont été accueillis en grande fanfare ces derniers mois. Israël – le premier pays autre que les États-Unis à posséder l’avion de combat de pointe – prévoit d’acheter au total 50 avions furtifs de cinquième génération, que les Israéliens appellent « Adir » ou « puissant ».

« Bien sûr, j’aimerais piloter le F-35 », a déclaré R. « Mais j’aime mon avion. Je ne l’échangerai pas ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...