Des entreprises israéliennes créent un kit pour cultiver du cannabis à domicile
Rechercher

Des entreprises israéliennes créent un kit pour cultiver du cannabis à domicile

Cannabics Pharmaceuticals et Enroll Grow Tech veulent développer la technologie, qui a recours à l'intelligence artificielle, pour fabriquer du cannabis à l'échelle industrielle

Illustration d'une technologie de culture du cannabis par Seedo. (Crédit : Seedo)
Illustration d'une technologie de culture du cannabis par Seedo. (Crédit : Seedo)

Cannabics Pharmaceuticals, une entreprise de production de cannabis basée aux Etats-Unis et en Israël, qui utilise l’intelligence artificielle et le big data afin de développer des traitements basés sur le cannabis pour des patients atteints de cancer, va s’associer au fabricant israélien de laboratoires de culture végétale automatisée afin de permettre aux utilisateurs de créer leurs propres kits de cannabis médical.

Cannabics va s’associer à Enroll Grow Tech Ltd., le fabricant de Seedo, qui permet aux utilisateurs de faire pousser des plants de cannabis à domicile sans aucune expérience. Le système fonctionne à l’aide d’une application qui envoie des notifications et des alertes, avec un laboratoire domestique qui ressemble à un réfrigérateur, équipé de capteurs, d’une caméra et d’autres outils de technologie intelligente pour suivre l’évolution des plants.

« Grâce à ce nouveau partenariat, Cannabics et Seedo vont développer le premier appareil contrôlé pour cultiver du cannabis médical à domicile, assurant ainsi une qualité durable et proposant un produit naturel et sans pesticides », ont déclaré les deux entreprises dans un communiqué mercredi dernier.

Le système totalement automatisé sera géré et contrôle par un algorithme d’intelligence artificielle et surveillé par une application sur smartphone. Il utilisera la technologie que Seedo a déjà utilisée pour d’autres plants, précisait le communiqué.

Illustration d’une technologie de culture du cannabis par Seedo. (Crédit : Seedo)

Dans le cadre de l’accord, Cannabics acquerra jusqu’à 20 % des parts de Seedo et recevra des dividendes de l’entreprise.

Les deux entreprises ont déclaré qu’elles avaient l’intention de commencer avec des appareils à domicile puis de développer un nouveau produit ensemble, en utilisant toujours la même technologie, pour cultiver des plus grandes quantités de cannabis médical à une échelle industrielle.

« Cette initiative permettra aux patients et aux entreprises de prendre en main leur approvisionnement en cannabis médical d’une manière révolutionnaire », a déclaré Eyal Barad, PDG de Cannabics Pharmaceuticals.

Un prototype sera développé courant du premier trimestre de 2019, ont déclaré les entreprises.

Seedo possède une licence de recherche et de développement pour le cannabis médical accordée par le Ministère israélien de la Santé. Cannabics est une entreprise basée aux Etats-Unis qui mène sa recherche et son développement en Israël, où elle a l’autorisation de mener des recherches scientifiques et cliniques sur la composition du cannabis.

Israël est considéré comme un acteur mondial dans le marché de la recherche sur le cannabis, mais les leaders de l’industrie affirment que le pays perd des opportunités sur le marché potentiel après que le Premier ministre Benjamin Netanyahu a mis un terme à l’exportation de cannabis, notamment afin d’éviter de contrarier le président américain Donald Trump. Des ministres ont évalué les exportations dans le marché à plus d’un milliard par an.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...