Des familles de résidents de maison de retraite morts prévoient des poursuites
Rechercher

Des familles de résidents de maison de retraite morts prévoient des poursuites

La plainte accuse l'établissement de Mishan à Beer Sheva, où 5 résidents sont morts du Covid-19, d'avoir négligé les résidents ayant fait état de symptômes de la maladie

Des familles de résidents de la maison de retraite Mishan à Beer Sheva manifestent le 29 mars 2020. (Capture d'écran : Twitter)
Des familles de résidents de la maison de retraite Mishan à Beer Sheva manifestent le 29 mars 2020. (Capture d'écran : Twitter)

Des familles de résidents d’une maison de retraite du sud d’Israël décédés à cause du coronavirus prévoiraient de porter plainte contre les gestionnaires de l’établissement et le ministère de la Santé pour faute médicale présumée, a rapporté samedi la télévision israélienne.

Cinq personnes de l’établissement Mishan à Beer Sheva ont succombé au Covid-19, dont deux samedi. L’une d’entre elles était la Dr Nelia Kravitz, 88 ans, qui a travaillé comme médecin au centre médical Soroka de Beer Sheva pendant 20 ans.

Au total, au moins 42 cas de contaminations ont été recensés parmi les résidents et les membres du personnel.

Dans la plainte, les proches allégueront que les résidents de l’établissement ont été négligés, ce qui a entraîné leur infection, et que le personnel médical et les fonctionnaires du ministère de la Santé n’ont pas pris de mesures pour les séparer ou vérifier la présence du coronavirus dans la maison de retraite, a rapporté la Douzième chaîne.

Les familles affirment également que les plaintes initiales de certains résidents concernant des douleurs et de la fièvre – des symptômes du Covid-19 – n’ont pas été prises au sérieux et que d’autres personnes vivant à Mishan et des membres du personnel ont été infectées parce qu’aucune mesure de quarantaine n’a été prise, fait savoir la chaîne.

Dr Nelia Kravitz, décédée du Covid-19 après avoir été contaminée à la maison de retraite Mishan à Beer Sheva. (Autorisation)

La plainte dénoncerait aussi que les résidents et le personnel présentant des symptômes de la maladie n’ont pas été soumis à des tests de dépistage du virus.

Elle a été préparée par les avocats David et Chaya Mena et inclut actuellement des parents d’un des résidents de Mishan décédé, d’autres familles devant se joindre à eux, selon la Douzième chaîne.

Pendant la nuit, neuf personnes de l’unité de soins de Mishan atteintes du Covid-19 ont été transférées au centre médical gériatrique de Dorot, dans la ville côtière de Netanya, a rapporté le site d’information Ynet, un transfert dont les membres de leur famille se sont plaints de ne pas avoir été informés au préalable.

Depuis le début de l’épidémie de coronavirus en Israël, 10 résidents de maisons de retraite sont morts de la maladie hautement contagieuse, et des dizaines d’autres ont été contaminés, selon le site web.

Outre Mishan, la résidence pour seniors de la Tour Nofim à Jérusalem a été durement touchée par l’épidémie, avec quatre décès.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...