Rechercher

Des infos instantanées sur l’ADN des tumeurs permettraient d’accélérer le traitement

Les analyses génomiques de 2 patients atteints d'un cancer fournies par la plate-forme IA de I’hôpital Sourasky réduisent substantiellement l’attente avant le début du traitement

Cellules cancéreuses sur un fond d'ADN. Image d'illustration (Crédit : Mohammed Haneefa Nizamudeen/iStock/Getty Images)
Cellules cancéreuses sur un fond d'ADN. Image d'illustration (Crédit : Mohammed Haneefa Nizamudeen/iStock/Getty Images)

Un hôpital israélien a utilisé une technologie en cours d’essai basée sur l’intelligence artificielle (IA) pour donner aux patients les résultats instantanés des analyses détaillées de l’ADN de leur tumeur, ce qui leur évite une attente de plusieurs jours avant de pouvoir commencer un traitement pour leur cancer du cerveau.

L’hôpital Sourasky de Tel Aviv a annoncé cette semaine qu’il avait utilisé l’IA avec succès pour fournir une analyse génomique précise à deux patients atteints d’un cancer du cerveau, qualifiant cette percée « d’exceptionnelle ».

Les médecins ont utilisé Imagene, une plateforme d’IA israélienne qui analyse instantanément la tumeur et fournit une analyse génomique approfondie, au cours de tests menés conjointement par les hôpitaux Sourasky et Sheba. Cet essai devrait aboutir à une autorisation réglementaire de la technologie afin de permettre sa diffusion à grande échelle.

L’analyse génomique est un processus qui donne aux médecins une image très détaillée de la tumeur de leur patient, avec des informations sur les processus par lesquels elle réagit à son environnement, ainsi que sa séquence d’ADN.

Bien qu’elle ne soit encore utilisée que pour un très petit nombre de patients, elle est de plus en plus populaire et considérée comme un élément clé de l’évolution actuelle vers une médecine personnalisée, adaptée aux caractéristiques des tumeurs des différents patients.

Sans IA, le processus est fastidieux et peut prendre des jours voire des semaines. Lorsque les docteurs ont besoin de ces informations pour décider d’une voie de traitement, cette analyse peut leur faire perdre des jours potentiellement vitaux pour combattre le cancer.

Les médecins de Sourasky ont annoncé que les algorithmes d’IA avaient détecté la mutation cancéreuse à l’origine des tumeurs. Les conclusions ont été confirmées par un test PCR, et les patients ont pu commencer un traitement personnalisé le jour même.

« Nous sommes tellement habitués à devoir attendre longtemps pour les tests moléculaires du cancer, alors même que l’état du patient se détériore, qu’une technologie aussi révolutionnaire, permettant de commencer le traitement dans la journée, est exceptionnelle », a déclaré le professeur Ido Wolf, directeur du département d’oncologie de Sourasky.

Le professeur Ido Wolf, directeur du département d’oncologie du centre médical Sourasky (Crédit : Autorisation hôpital Sourasky)

La technologie, conçue pour fonctionner sur un large éventail de tumeurs, a été mise au point par Dean Bitan, un informaticien qui a décidé de se consacrer à la technologie du cancer après le diagnostic d’un cancer des ovaires de stade 4 chez sa mère. Il a créé la startup Imagene et a travaillé sur les moyens d’utiliser l’IA pour rechercher des biomarqueurs dans une image de biopsie numérisée.

Bitan espère que sa plate-forme accélérera l’analyse génomique et la généralisera.

Capture d’écran d’une nouvelle plateforme d’intelligence artificielle développée par Imagene, qui permet aux médecins d’effectuer une analyse génomique rapide des tumeurs (Crédit : Autorisation d’Imagene)

Aujourd’hui, seule une minorité de patients atteints de cancer bénéficient d’une analyse génomique et d’un traitement personnalisé grâce aux résultats obtenus. Un des problèmes est que cela prend du temps et coûte cher.

« Cette technologie vise à démocratiser l’analyse génomique, en la rendant accessible à tous en temps réel », a-t-il déclaré au Times of Israel. « Elle peut réellement sauver la vie des gens ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...