Des insultes antijuives peintes à la bombe sur une synagogue de Los Angeles
Rechercher

Des insultes antijuives peintes à la bombe sur une synagogue de Los Angeles

L'ADL fustige cet acte de vandalisme antisémite à Ahavat Shalom, exprimant son choc face à ce message de haine à l'heure du ralliement mondial contre la pandémie

Des graffitis à la synagogue Ahavat Shalom de Los Angeles, le 7 avril 2020 (Crédit : Twitter/ADL)
Des graffitis à la synagogue Ahavat Shalom de Los Angeles, le 7 avril 2020 (Crédit : Twitter/ADL)

JTA — Des graffitis antisémites ont été peints à la bombe sur une synagogue de Los Angeles.

Les mots « F**k Kikes [une insulte antisémite] » et « Daniel M. » ont été peints aux abords de la synagogue Ahavat Shalom, une synagogue orthodoxe perse.

Une photo du lieu de culte profané a tout d’abord été publiée sur Facebook, mardi, par un élève en management du sport de l’université du Delaware qui retournait dans sa famille.

« ASSEZ, C’EST ASSEZ. La haine n’a pas sa place dans le monde en particulier à cette période », a-t-il écrit. « C’est un moment où nous devons tous nous rassembler. Am Yisrael Chai!!!! »

Le graffiti a été recouvert par un morceau de carton collé sur le bâtiment.

« Nous sommes indignés par les informations portant sur des graffitis antisémites sur une synagogue de L.A. », a écrit l’Anti-Defamation League de Los Angeles. « Au beau milieu d’une pandémie dans laquelle il est plus important que jamais que nous nous unissions et avec le début de Pessah, il est choquant de voir ce message de haine sur un lieu de culte. »

La synagogue avait déjà par le passé été visée par des graffitis antisémites.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...