Des militants handicapés bloquent une route avant le débat sur le budget public
Rechercher

Des militants handicapés bloquent une route avant le débat sur le budget public

Les manifestants réclament depuis des années une augmentation des indemnités ; les manifestations se poursuivront si "les demandes ne sont pas satisfaites"

Des activistes handicapés bloquent l'autoroute Ayalon à Tel Aviv le 25 juillet 2021. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
Des activistes handicapés bloquent l'autoroute Ayalon à Tel Aviv le 25 juillet 2021. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

Des dizaines de manifestants et de militants handicapés ont bloqué une grande autoroute de Tel Aviv pendant l’heure de pointe de dimanche matin dans le cadre d’une nouvelle campagne pour l’augmentation des prestations sociales pour les personnes handicapées et les personnes âgées.

La manifestation a eu lieu avant les discussions budgétaires du gouvernement. Les manifestants ont affirmé que le gouvernement n’avait pas honoré les accords précédents.

« Tant que les demandes ne seront pas satisfaites, nous continuerons à manifester de toutes nos forces », a déclaré le groupe de protestation dans un communiqué, avertissant qu’il y aurait une nouvelle escalade.

La police israélienne a déclaré que des agents étaient sur place pour rediriger la circulation dans le cadre de la manifestation, mais aussi après la chute mortelle d’un homme à proximité. Il a été conseillé aux conducteurs d’emprunter des itinéraires alternatifs.

Un ressortissant érythréen de 46 ans a été retrouvé mort après être apparemment tombé du côté de l’autoroute près de l’échangeur de La Guardia, dans la zone de drainage de la rivière Ayalon, ont indiqué les médecins.

Après environ une heure, la police a déclaré que la route avait été complètement rouverte.

Des activistes handicapés bloquent l’autoroute Ayalon à Tel Aviv le 25 juillet 2021. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

Des protestations similaires ont eu lieu fréquemment en 2018, les militants menaçant de perturbations continues. Le gouvernement a conclu un accord pour augmenter les prestations et mettre fin à des mois de manifestations quasi-quotidiennes sur les autoroutes et les carrefours, qui ont paralysé la circulation et entraîné des cauchemars, concernant les trajets du travail au domicile, dans tout le pays.

Cependant, la mise en œuvre de la mesure a été retardée en raison de l’impasse politique sans précédent de deux ans en Israël, ce qui a entraîné de nouvelles manifestations en mai 2020, alors qu’un gouvernement a prêté serment.

Les manifestants demandent que les allocations gouvernementales pour les personnes handicapées et les personnes âgées soient augmentées à 5 300 shekels afin qu’elles correspondent au salaire minimum. En février 2018,la Knesset a porté cette somme mensuelle à 3 700 shekels.

Le nouveau gouvernement israélien, qui a prêté serment en juin de cette année, a jusqu’à début novembre pour adopter un budget d’État.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...