Des milliers de tracts néo-nazis envoyés aux résidents en Pennsylvanie
Rechercher

Des milliers de tracts néo-nazis envoyés aux résidents en Pennsylvanie

La police affirme qu'aucun crime n'a été commis dans l’envoi ciblé de tracts de suprémacistes blancs au contenu raciste et antisémite

La croix gammée retrouvée sur le mur du centre communautaire juif dans le nord de la Virginie le 11 avril 2017. (Crédit : capture d'écran NBC Washington, via JTA)
La croix gammée retrouvée sur le mur du centre communautaire juif dans le nord de la Virginie le 11 avril 2017. (Crédit : capture d'écran NBC Washington, via JTA)

Des milliers de tracts de suprémacistes blancs et néo-nazis ont été envoyés cette semaine aux habitants du comté de Montgomery, en Pennsylvanie, dans le cadre de ce que les autorités locales ont décrit comme une tendance « inquiétante » mais non criminelle.

Les pamphlets contenaient des dessins antisémites et d’autres dessins racistes, ainsi qu’une croix gammée et l’adresse du site Web d’une organisation appelée « The Right Stuff », a signalé le Huffington Post jeudi.

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10213898899094031&set=p.10213898899094031&type=3

Certains des dépliants ont été envoyés à des personnes spécifiques, a précisé Andrew Skelton, le chef de la police d’East Greenville, au Huffington Post.

Un résident qui avait un drapeau américain à l’extérieur de sa maison a reçu une enveloppe adressée à un « Américain Fier ». Un autre qui avait un drapeau des Eagles a reçu une lettre adressée à un « Fan des Eagles ».

Environ 5 000 tracts ont été envoyés. Certains présentaient une caricature stéréotypée d’un Juif tirant les ficelles du gouvernement, accompagnée de la citation : « donnez-moi le contrôle de l’argent d’une nation et je ne me soucie pas de qui fait ses lois », qui a été faussement attribué à Mayer Amschel Rothschild et qui est régulièrement utilisé par les antisémites et les théoriciens du complot.

Un autre dépliant avait une caricature d’une personne noire grossièrement dessinée pointant un couteau à la gorge d’un homme blanc et la phrase suivante écrite à la main : « Bienvenue dans des États-Unis ‘multiculturels’. Vous vous sentez enrichi ? ».

Un autre tract comportait une citation d’Adolf Hitler.

Cependant, les responsables locaux des forces de l’ordre ont déclaré qu’aucun crime n’avait été commis dans la distribution de ce contenu raciste.

« Le bureau du procureur du comté de Montgomery a confirmé qu’AUCUN crime n’a été commis par la ou les personnes qui ont posté les tracts dérangeants. Vous être libre de les faire disparaître de manière appropriée », a écrit le département de police du district d’East Greenville sur sa page Facebook officielle.

https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=157249201530231&id=114411322480686

« Est-ce dérangeant ? Oui », a déclaré Skelton au Huffington Post. « Mais est-ce un crime ? Non. »

Le fondateur de « The Right Stuff », Michael Peinovich, a déclaré que son groupe n’avait pas envoyé les dépliants, bien qu’il n’ait pas exclu la possibilité qu’ils aient été envoyés par « nos fans et amis qui feront des campagnes de tractage ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...