Des prospectus pro-Ku Klux Klan largués dans une banlieue de Philadelphie
Rechercher

Des prospectus pro-Ku Klux Klan largués dans une banlieue de Philadelphie

Ces prospectus racistes et antisémites ont été trouvés à Cherry Hill dans le New Jersey, une ville à forte population juive

Le prospectus découvert à Cherry Hill, près de Philadelphie (Capture d'écran :  CBS Philly)
Le prospectus découvert à Cherry Hill, près de Philadelphie (Capture d'écran : CBS Philly)

Des prospectus racistes et antisémites pro-Ku Klux Klan, ont été largués devant des douzaines d’habitations à Cherry Hill, une ville située à la périphérie de Philadelphie à forte population juive.

Au moins 30 foyers de cette municipalité du sud du New Jersey, ont découvert ces prospectus sur leurs pelouses et dans les allées menant aux habitations dans la matinée de samedi, selon des informations locales. Ils avaient été placés dans des sacs lestés avec du riz.

Certains arboraient une photo du leader nazi Adolf Hitler, d’autres utilisaient l’image d’un homme Afro-américain traduit en justice devant un juge juif portant un tee-shirt disant « Tuez les Blancs ».

« VOUS êtes votre pire ENNEMI si vous ne nous rejoignez pas pour lutter en faveur de vos droits en tant qu’Américain blanc », disait l’un des prospectus.

Tous présentaient dans la partie inférieure, l’emblème des Chevaliers blancs du Ku Klux Klan avec un numéro de téléphone.

La police examine actuellement les enregistrements des caméras de surveillance des habitations pour identifier les responsables de la distribution de ces prospectus.

« Ce type de haine et de fanatisme ne sera pas toléré dans notre ville », a commenté le maire de Cherry Hill, Chuck Cahn, devant les caméras de la branche locale de CBS. « Nous enquêterons jusqu’à ce que nous puissions identifier les individus responsables et ils seront poursuivis avec toute la force que nous donne la loi ».

Cherry Hill, situé à moins de deux kilomètres du centre de Philadelphie, compte une population d’environ 71 000 personnes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...