État-nation : Les Arabes israéliens déposent une requête à la Haute Cour
Rechercher

État-nation : Les Arabes israéliens déposent une requête à la Haute Cour

Les dirigeants arabes israéliens déposent une requête auprès de la Haute Cour de justice contre la loi de l’État-nation

Les manifestants druzes et leurs soutiens lors d'un rassemblement sur la place Rabin de Tel Aviv contre la loi sur l'Etat-nation, le 4 août 2018 (Crédit:  Tomer Neuberg/Flash90)
Les manifestants druzes et leurs soutiens lors d'un rassemblement sur la place Rabin de Tel Aviv contre la loi sur l'Etat-nation, le 4 août 2018 (Crédit: Tomer Neuberg/Flash90)

Les pétitionnaires comprennent toute la gamme des groupes représentatifs des Arabes israéliens, dont notamment le Comité de la haute surveillance arabe, l’organe qui chapeaute les organisations arabes israéliennes; les élus de la Liste arabe unie de la Knesset; et le comité des chefs de conseils arabes et des maires.

Initiée par Adalah, un groupe arabe de défense des droits, la pétition affirme que la loi du 19 juillet est « raciste, gravement préjudiciable aux droits humains fondamentaux et contrevient aux normes internationales des droits humains, notamment celles interdisant les lois constituant une constitution raciste ».

La pétition indique également que la loi rejette explicitement les droits nationaux palestiniens, qui, appliqués aux zones revendiquées par Israël au-delà de la Ligne verte à Jérusalem-Est et au plateau du Golan, constituent une violation des lois d’occupation contenues dans la quatrième Convention de Genève.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...