Israël en guerre - Jour 193

Rechercher

Forte hausse des contenus antisémites en ligne en France

Faisant état de "plus de 12 000 signalements" pour antisémitisme sur la plateforme Pharos "en lien avec le conflit" entre Israël/Hamas, Darmanin a déploré une année "particulièrement dramatique"

Une personne tape sur le clavier d'un ordinateur portable, le 19 juin 2017. (Crédit : Elise Amendola/AP)
Une personne tape sur le clavier d'un ordinateur portable, le 19 juin 2017. (Crédit : Elise Amendola/AP)

La plateforme française de signalement des contenus illicites en ligne a reçu l’an dernier plus de 200 000 signalements, en hausse principalement à cause des contenus antisémites, la plupart sur le réseau X, a annoncé mardi le gouvernement.

Les signalements sur la plateforme Pharos concernaient surtout jusqu’ici « du contenu pédophile ou d’atteinte aux enfants », a déclaré le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin devant le Sénat.

En 2023, la hausse des signalements (de 175.924 en 2022 à 211.543) est « à 90 % due aux signalements antisémites trouvés sur les plateformes internet », a assuré le ministre.

La France compte la première communauté juive d’Europe, avec environ 500 000 personnes.

« Nous n’arrivons pas à faire entendre raison aux grandes plateformes » qui « doivent évidemment intensifier leur travail de modération des contenus haineux », a-t-il ajouté.

Sur ce point, « nous avons un problème très important singulièrement avec la plateforme X-Twitter » puisqu' »il y a beaucoup moins désormais de modération avec la nouvelle politique de son dirigeant ».

« 75 % des contenus apologétiques ou antisémites étaient sur Twitter », a martelé le ministre.

Faisant état de « plus de 12 000 signalements » pour antisémitisme sur la plateforme Pharos « en lien avec le conflit » entre Israël et le groupe terroriste islamique du Hamas depuis le 7 octobre, M. Darmanin a déploré une année « particulièrement dramatique ».

Cette augmentation des actes antisémites (+284 % à 1 676), « n’a pas d’équivalent », a-t-il dit, comme le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) l’avait révélé fin janvier.

La guerre à Gaza a éclaté lorsque le Hamas a envoyé 3 000 terroristes armés en Israël, le 7 octobre, pour mener une attaque brutale au cours de laquelle ils ont tué près de 1 200 personnes. Les terroristes ont également pris en otage 253 personnes, pour la plupart des civils, et les ont emmenées à Gaza. Israël a réagi en lançant une campagne militaire dont l’objectif vise à détruire le Hamas, à l’écarter du pouvoir à Gaza et à libérer les otages.

L’an dernier les actes antichrétiens ont baissé de 7 % à 854 et les actes antimusulmans augmenté de 2 9% à 242. Mais « il y a un continent caché aussi d’actes antimusulmans » qui sont « souvent » l’œuvre de « militants d’ultra droite », a-t-il estimé lors des questions-réponses.

Quelque 4 500 sites cultuels ont été protégés l’an dernier en France, ce qui a mobilisé près de 6 millions d’euros dont 4,3 millions pour les lieux juifs et 504 000 d’euros pour les lieux chrétiens. Le montant consacré à la protection des lieux musulmans (près de 570 000 euros) va être doublé en 2024, a rappelé Gérald Darmanin.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.