Gaza: des élus communistes français fustigent Israël, n’évoquent pas le Hamas
Rechercher

Gaza: des élus communistes français fustigent Israël, n’évoquent pas le Hamas

Le président de la Knesset est attendu mercredi à Paris pour une audition au Sénat

Le porte-parole des députés communistes Pierre Dharréville. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Le porte-parole des députés communistes Pierre Dharréville. (Crédit : capture d'écran YouTube)

Les députés communistes, « profondément horrifiés et révoltés » par « le massacre de Gaza », ont jugé mardi que la France doit sortir de la « diplomatie molle » et « naïve ».

Nous sommes « profondément horrifiés et révoltés » par « la situation en Palestine avec le massacre de Gaza dont chacun peut mesurer la gravité et qui s’apparente à un crime de guerre, » a déclaré le porte-parole des députés communistes Pierre Dharréville lors d’un point presse.

« Ce qui est en train de se passer en Palestine est pour nous d’une extrême gravité. Depuis plusieurs semaines, l’armée tire sur des civils, des citoyens qui manifestent dans leur pays », a-t-il ajouté, notant que l’inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem lundi, « cette provocation de Donald Trump », avait « évidemment encore aggravé la situation ».

Il y a « urgence d’arrêter les spoliations, les colonisations, les humiliations qui sont faites au peuple palestinien », et de reconnaître un Etat palestinien aux côtés de l’Etat israélien, a affirmé cet élu des Bouches-du-Rhône.

« La situation appelle des condamnations franches, qui ont beaucoup tardé de la part de l’exécutif de notre pays », a-t-il poursuivi, jugeant qu’il faut « sortir de cette diplomatie molle ».

Dénonçant à son tour une « diplomatie naïve », Sébastien Jumel, également porte-parole, a ajouté que « la France doit jouer son rôle pour redonner du sens à une logique de paix ». Voyant en Trump un « faiseur de guerre », il a notamment estimé que la convocation par la France de l’ambassadrice d’Israël en France « aurait du sens ».

Soulignant que le président de la Knesset, Yuli Edelstein, serait auditionné mercredi par la commission des Affaires étrangères, M. Dharéville a promis que le député communiste Jean-Paul Lecoq l’interpellera sur la situation.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...