Gaza : Frappes israéliennes après le tir de dispositifs incendiaires
Rechercher

Gaza : Frappes israéliennes après le tir de dispositifs incendiaires

De multiples sites ont été visés au sein de l'enclave dirigée par le Hamas ; des dispositifs explosifs ressemblant à des lance-roquettes avaient été trouvés près de Sde Boker

Des images montrant une explosion au cours d'une frappe aérienne à Gaza, le 25 janvier 2019 (Capture d'écran : Twitter)
Des images montrant une explosion au cours d'une frappe aérienne à Gaza, le 25 janvier 2019 (Capture d'écran : Twitter)

Les avions israéliens ont frappé un certain nombre de cibles dans le sud de la bande de Gaza, samedi dans la nuit, en réponse au lancement de dispositifs incendiaires au-delà de la frontière, ont fait savoir les forces israéliennes samedi.

Il y a eu, ces derniers jours, plusieurs lancements de bouquets de ballons à l’hélium, transportant des dispositifs incendiaires et explosifs qui ont franchi la frontière israélienne, a fait savoir le porte-parole de Tsahal dans un communiqué.

Parmi les cibles visées, un dépôt de fabrication d’armes et un poste militaire placé sous l’autorité du Hamas, le groupe terroriste palestinien à la tête de la bande de Gaza.

Il n’y aurait pas eu de blessés dans ces frappes, au sud de la bande de Gaza.

L’armée israélienne a fait savoir qu’elle « continuera à agir si nécessaire contre les tentatives visant à nuire aux citoyens ».

« Le groupe terroriste du Hamas est responsable de tout ce qui surviendra dans la bande de Gaza et endosse les conséquences des attaques terroristes commises à l’encontre des citoyens israéliens », ont expliqué les militaires.

Une vidéo qui montrerait une frappe aérienne a été partagée par des médias en hébreu.

Samedi matin, des ballons accrochés à une bombe présumée ont été découverts à proximité du kibboutz Sde Boker, dans le Negev. Ce dispositif aérien aurait été envoyé depuis la bande de Gaza, d’où de nombreux ballons incendiaires ou transportant des explosifs ont été lancés ces derniers jours.

Les ballons ont été découverts par le personnel de sécurité au centre d’éducation Midreshet Ben-Gurion. Les services de déminage ont été appelés en renfort et ont neutralisé le dispositif.

Sde Boker est situé à 40 kilomètres environ de la bande de Gaza.

Un dispositif incendiaire attaché à des ballons, dans la région de Sdot Negev le 22 janvier 2020. (Crédit : police israélienne)

Un second bouquet de ballons transportant une bombe incendiaire a été ultérieurement trouvée sur le territoire du conseil régional de Ramat Negev. Il a été également neutralisé par les démineurs.

Les groupes terroristes de la bande de Gaza ont continué à lancer de tels dispositifs vers l’Etat juif, ces derniers jours, malgré les menaces israéliennes de répondre avec force à de tels incidents.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...