GB: l’activiste qui appelait à tuer des élus israéliens exclue d’un sommet
Rechercher

GB: l’activiste qui appelait à tuer des élus israéliens exclue d’un sommet

Ewa Jasiewic, qui devait parler lors d'une conférence du Labour, avait incité les Palestiniens à faire une "liquidation politique" et avait vandalisé le mur du ghetto de Varsovie

Ewa Jasiewicz, 40, activiste anti-israélienne à la double nationalité britannique et polonaise. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Ewa Jasiewicz, 40, activiste anti-israélienne à la double nationalité britannique et polonaise. (Crédit : capture d'écran YouTube)

Une activiste qui devait s’exprimer à la conférence du parti travailliste britannique plus tard ce mois a été retirée de la liste des intervenants après que l’on a retrouvé un ancien article dans lequel elle avait appelé à attaquer des législateurs israéliens.

Ewa Jasiewicz, âgée de 40 ans, une activiste britannique et polonaise anti-Israël, devait s’exprimer au sujet des futurs accords de commerce au festival Momentum lors de la conférence annuelle du Labour. Jeremy Corbyn, le chef du parti, qui l’aurait qualifiée de « bonne amie », doit aussi s’exprimer.

Jasiewicz a été retirée du panel des événements, a précisé un article du Jewish News.

Mardi, le journal britannique The Times avait indiqué avoir retrouvé un article de Jasiewicz, écrit en 2002, à l’époque où elle vivait et travaillait à Jénine, en Cisjordanie au plus fort de la Deuxième Intifada, dans laquelle elle suggérait que les groupes terroristes devraient attaquer les députés israéliens plutôt que des civils.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...