Rechercher

Glenn Beck compare la censure des médias sociaux de droite à la Shoah

Le commentateur est le dernier analyste conservateur américain à faire cette assimilation, décriant les restrictions en ligne comme un « ghetto numérique »

Glenn Beck apparaît dans l'émission de Tucker Carlson sur Fox News le 12 janvier 2021. (Capture d'écran via JTA)
Glenn Beck apparaît dans l'émission de Tucker Carlson sur Fox News le 12 janvier 2021. (Capture d'écran via JTA)

JTA – Ces derniers jours, Twitter et Facebook ont censuré les comptes du président américain Donald Trump pour incitation à la violence. Twitter a également supprimé 70 000 comptes faisant la promotion de la théorie du complot QAnon. Et le réseau social Parler, sanctuaire de l’extrême droite, a été mis hors ligne.

Glenn Beck s’est opposé à ces décisions.

« Il n’y a pas de liberté d’expression si on ne peut pas s’exprimer sur une plateforme importante », a déclaré Beck mardi dans l’émission de Tucker Carlson sur Fox News sous les yeux de Carlson, qui est resté de marbre.

« C’est comme les Allemands avec les Juifs de l’autre côté du mur. Ils les mettaient dans le ghetto. Eh bien, c’est un ghetto numérique. Vous, les Juifs, pouviez parler autant que vous vouliez. Vous faisiez ce que vous vouliez derrière le mur. Eh bien, ça ne sert à rien. C’est ici que nous nous trouvons. C’est ici que seront des millions d’Américains. »

https://twitter.com/abughazalehkat/status/1349164892830490630

En fait, les ghettos nazis étaient des lieux infernaux soutenus par le nettoyage ethnique, dont les habitants étaient privés de produits de première nécessité et en proie à la famine et à la maladie. Nombre de ghettos ont ensuite été liquidés, car leurs habitants juifs ont été envoyés dans des camps de concentration pour être réduits en esclavage et massacrés.

Beck est le dernier d’une longue série d’experts issus de droite à comparer les interdictions des médias sociaux à la Shoah. La semaine dernière, l’animatrice de Fox News Jeanine Pirro et l’ancien représentant Steve King – qui a perdu son poste l’année dernière après une histoire d’association avec des suprémacistes blancs – ont tous deux comparé les interdictions à la Nuit de Cristal, le pogrom nazi considéré comme le point de départ de l’Holocauste.

Par ailleurs, les comparaisons avec la Shoah ne sont pas une nouveauté pour Beck, qui a depuis longtemps comparé les libéraux et démocrates aux nazis. Ancien animateur de Fox News, Beck a comparé Barack Obama, Al Gore, les églises axées sur la justice sociale, des plans de sauvetage économiques d’entreprises automobiles, etc., aux nazis, aux dirigeants nazis ou aux politiques nazies.

Il a même une fois comparé le judaïsme réformé à l’extrémisme islamique, une déclaration pour laquelle il s’est par la suite excusé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...