Grève de la faim : 13 Palestiniens blessés dans des affrontements avec la police
Rechercher

Grève de la faim : 13 Palestiniens blessés dans des affrontements avec la police

Au moins 5 personnes auraient été blessées par des tirs à balles réelles dans des émeutes qui ont eu lieu aux abords de la prison d'Ofer. Des affrontements ont également été rapportés à Bethléem

Des Palestiniens manifestent devant les forces de sécurité israéliennes pendant la "Journée de la Terre", devant la prison Ofer, gérée par les Israéliens, près de Betunia, en Cisjordanie, le 30 mars 2016. (Crédit : Flash90)
Des Palestiniens manifestent devant les forces de sécurité israéliennes pendant la "Journée de la Terre", devant la prison Ofer, gérée par les Israéliens, près de Betunia, en Cisjordanie, le 30 mars 2016. (Crédit : Flash90)

Les forces israéliennes auraient tiré à balles réelles pour disperser un mouvement de protestation aux abords de la prison d’Ofer en Cisjordanie dans la journée de lundi, blessant cinq personnes au moins. D’autres auraient également été blessées lors d’une série de manifestations organisées en soutien aux prisonniers palestiniens actuellement en grève de la faim.

A la prison d’Ofer, située à proximité de Ramallah, ce sont 11 manifestants qui ont été blessés, dont cinq par les tirs des forces israéliennes, a rapporté la Dixième chaîne.

Deux autres Palestiniens auraient également été touchés par des balles en caoutchouc tirées par des soldats israéliens à Bethléem, selon la Deuxième chaîne. Il n’y a pas d’informations pour l’instant sur leur état.

Une manifestation violente a également eu lieu dans la ville de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie, selon la Dixième chaîne. On ignore pour le moment si des blessés sont à déplorer.

Des manifestants brandissent des portraits de prisonniers palestiniens durant un rassemblement dans la ville de Ramallah, en Cisjordanie, pour afficher leur soutien aux palestiniens détenus dans les prisons israéliennes après que des centaines d'entre eux ont lancé une grève de la faim le 17 avril 2017 (Crédit :AFP Photo/Abbas Momani)
Des manifestants brandissent des portraits de prisonniers palestiniens durant un rassemblement dans la ville de Ramallah, en Cisjordanie, pour afficher leur soutien aux palestiniens détenus dans les prisons israéliennes après que des centaines d’entre eux ont lancé une grève de la faim le 17 avril 2017 (Crédit :AFP Photo/Abbas Momani)

Partout en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza, lundi, des milliers de Palestiniens ont participé à des rassemblements pour montrer leur solidarité avec les prisonniers, notamment dans les villes de Hébron, Bethléem et Naplouse en Cisjordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...