Rechercher

Haïfa : Une femme tuée, son mari blessé, possible meurtre et tentative de suicide

Le couple, retrouvé poignardé dans un appartement, a été transféré à l’hôpital, où la femme a succombé à ses blessures

Premiers secours sur les lieux d’une tentative présumée de meurtre et suicide, à Haïfa, le 12 juin 2022. (Crédit : Magen David Adom)
Premiers secours sur les lieux d’une tentative présumée de meurtre et suicide, à Haïfa, le 12 juin 2022. (Crédit : Magen David Adom)

Une femme est décédée dimanche à l’hôpital Rambam de Haïfa, peu de temps après avoir été retrouvée dans un état critique aux côtés de son mari, grièvement blessé dans ce que la police pense être un meurtre suivi d’une tentative de suicide.

Le couple a été retrouvé dans un appartement de Haïfa, dimanche matin.

Les premiers secours se sont rendus sur les lieux, rue El-Mutanabi, à 9h15 et y ont découvert deux personnes blessées à l’arme blanche. La femme, âgée de 51 ans, se trouvait dans un état critique et l’homme, 54 ans, dans un état grave. Tous deux étaient inconscients.

Pendant que le couple était conduit à l’hôpital Rambam de Haïfa, les premiers secours ont dû procéder à une réanimation cardiaque et respiratoire sur la femme, a indiqué le Magen David Adom.

La femme a succombé à ses blessures à l’hôpital.

La police a ouvert une enquête.

Des policiers sur les lieux d’un meurtre suivi d’une tentative de suicide à Haïfa, le 12 juin 2022. (Crédit : Police d’Israël)

Selon un rapport publié par des chercheurs de l’Université hébraïque de Jérusalem en janvier, 16 femmes ont été assassinées en Israël par un parent ou un partenaire en 2021, 21 en 2020.

Le mois dernier, une femme de 50 ans a été retrouvée morte à Ashdod et son ex-mari, âgé de 54 ans, principal suspect, a été interpelé. Une autre femme, âgée de 62 ans, a été poignardée à mort dans la ville de Kiryat Ata, dans le nord du pays, en mai. Son fils, principal suspect, a été appréhendé. Enfin, un homme de 30 ans originaire de Lod a avoué, en avril, avoir tué sa mère âgée de 60 ans.

En mars, la police a arrêté un homme soupçonné d’avoir voulu tuer sa femme en l’électrocutant avec des pinces crocodile. La victime s’est réveillée en sentant les pinces métalliques sur son cou et a appelé la police après avoir réussi à s’échapper de la maison.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...