Hamas : les hommes armés tués par l’armée étaient de « jeunes rebelles »
Rechercher

Hamas : les hommes armés tués par l’armée étaient de « jeunes rebelles »

Dans le passé, le groupe terroriste avait déjà utilisé cette expression pour prendre ses distances avec des auteurs de certaines attaques

Un émeutier palestinien utilise une fronde pour lancer des pierres sur les forces israéliennes à proximité de la barrière de la frontière avec Israël dans la bande de Gaza, le 16 août 2019. (Photo de MAHMUD HAMS / AFP)
Un émeutier palestinien utilise une fronde pour lancer des pierres sur les forces israéliennes à proximité de la barrière de la frontière avec Israël dans la bande de Gaza, le 16 août 2019. (Photo de MAHMUD HAMS / AFP)

Dimanche, le groupe terroriste palestinien du Hamas a déclaré que « de jeunes rebelles » ont été tués samedi soir par l’armée israélienne à proximité de la barrière de sécurité entre l’Etat juif et la bande de Gaza.

Tôt dimanche, l’armée israélienne a déclaré que ses soldats avaient repéré un groupe de suspects armés à proximité de la frontière. Tsahal a dit qu’un hélicoptère d’attaque et un tank ont tiré sur les suspects, mais elle n’a pas donné de détails sur les victimes.

Plus tard dans la journée, le ministère de la Santé de Gaza contrôlé par le Hamas a déclaré que trois Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens.

Dimanche, le porte-parole Abdelatif al-Qanou a déclaré sur sa page Facebook qu’Israël avait « tué et blessé quatre jeunes rebelles, ce qui reflète son comportement brutal contre notre peuple et la preuve de la laideur de ses crimes »

Le Jihad islamique, le deuxième groupe terroriste le plus puissant à Gaza, a déclaré dans un communiqué qu’Israël avait ciblé un groupe de « jeunes en colère » et qu’il tenait l’Etat juif comme totalement responsable « de ces crimes horribles contre notre peuple ».

Des officiels du Hamas avaient auparavant attribué des attaques aux jeunes « rebelles » et en « colère » pour prendre leurs distances vis-à-vis de ces attaques.

Au cours des deux dernières semaines, des terroristes Palestiniens ont tenté d’entrer en Israël depuis Gaza à de nombreuses reprises.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...