Inquiets après une remarque du pape, des rabbins israéliens écrivent au Vatican
Rechercher

Inquiets après une remarque du pape, des rabbins israéliens écrivent au Vatican

Le Pape François a déclaré que "la loi [de la Torah] ne donne pas la vie" et que "ceux qui cherchent la vie doivent regarder la promesse et son accomplissement dans le Christ"

Sur cette photo d'archive du jeudi 1er avril 2021,le pape François célèbre une messe dans la basilique Saint-Pierre, au Vatican. Au cours de la messe, le pontife bénit une quantité symbolique d'huile qui sera utilisée pour administrer les sacrements pendant l'année. Le pape François a pris des mesures sévères contre la diffusion de l'ancienne messe en latin le vendredi 16 juillet 2021, revenant sur l'une des décisions phares du pape Benoît XVI dans un défi majeur aux catholiques traditionalistes. (Crédit  : APPhoto/Andrew Medichini)
Sur cette photo d'archive du jeudi 1er avril 2021,le pape François célèbre une messe dans la basilique Saint-Pierre, au Vatican. Au cours de la messe, le pontife bénit une quantité symbolique d'huile qui sera utilisée pour administrer les sacrements pendant l'année. Le pape François a pris des mesures sévères contre la diffusion de l'ancienne messe en latin le vendredi 16 juillet 2021, revenant sur l'une des décisions phares du pape Benoît XVI dans un défi majeur aux catholiques traditionalistes. (Crédit : APPhoto/Andrew Medichini)

Le rabbin Ratzon Arusi, président de la commission du Grand Rabbinat pour le dialogue avec le Saint-Siège, a exprimé son inquiétude quant aux récentes remarques du pape François sur la loi juive, rapporte Reuters.

Selon l’agence de presse, Arusi a envoyé une lettre au Vatican pour demander des éclaircissements sur les commentaires que le pape a faits lors d’une audience générale plus tôt ce mois-ci.

Le 11 août, François a parlé au Vatican des cinq premiers livres de la Bible, connus en hébreu sous le nom de Torah. Le pape a fait référence à l’histoire biblique de Dieu donnant la Torah au peuple juif : « Dieu leur a offert la Torah, la Loi, pour qu’ils puissent comprendre sa volonté et vivre dans la justice. Nous devons penser qu’à cette époque, une telle Loi était nécessaire, c’était un cadeau formidable que Dieu a fait à son peuple. »

Plus tard, cependant, François a déclaré : « La Loi, cependant, ne donne pas la vie, elle n’offre pas l’accomplissement de la promesse parce qu’elle n’est pas capable de pouvoir l’accomplir. La Loi est un chemin, un chemin qui mène vers une rencontre… Ceux qui cherchent la vie doivent regarder la promesse et son accomplissement dans le Christ. »

Arusi a envoyé une lettre au nom du grand rabbinat au cardinal Kurt Koch, dont le département du Vatican comprend une commission pour les relations religieuses avec les Juifs.

« Dans son homélie, le pape présente la foi chrétienne comme ne remplaçant pas seulement la Torah, mais affirme que cette dernière ne donne plus la vie, ce qui implique que la pratique religieuse juive à l’époque actuelle est rendue obsolète », aurait écrit Arusi dans la lettre. « Cela fait en effet partie intégrante de l’ « enseignement du mépris » à l’égard des Juifs et du judaïsme, que nous pensions avoir été pleinement répudié par l’Église. »

Le rabbin a demandé à Koch de « transmettre notre détresse au pape François », et a demandé des éclaircissements au pape pour « s’assurer que toute conclusion désobligeante tirée de cette homélie soit clairement répudiée », a rapporté Reuters.

Le bureau de M. Koch a déclaré aujourd’hui qu’il avait reçu la lettre et qu’il « l’examinait sérieusement et réfléchissait à une réponse. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...