Israël interdit à 500 Gazaouis d’aller à Jérusalem après la roquette de la veille
Rechercher

Israël interdit à 500 Gazaouis d’aller à Jérusalem après la roquette de la veille

La COGAT justifie l'annulation de permis d'aller prier à Al-Aqsa avec le tir de roquette sur Yad Mordechai hier soir

Des Musulmans prient dans la Vieille Ville de Jérusalem en juillet 2012 (Crédit : Flash 90)
Des Musulmans prient dans la Vieille Ville de Jérusalem en juillet 2012 (Crédit : Flash 90)

Israël a annulé mercredi l’autorisation délivrée à 500 Gazaouis de se rendre à la la fin de la semaine à Jérusalem pour le ramadan à la suite d’un tir de roquette depuis le territoire palestinien, a dit un organisme relevant du ministère de la Défense.

Les permis délivrés par les autorités israéliennes, parmi d’autres mesures consenties à l’occasion du ramadan, ont été révoqués pour le week-end à venir « à cause de cette roquette », tombée mardi soir sans faire de victime dans une zone inhabitée du sud d’Israël, a dit une porte-parole du Cogat, organe du ministère chargé de coordonner les activités israéliennes dans les Territoires palestiniens.

Israël reviendra la semaine prochaine aux dispositions adoptées à titre exceptionnel pour le ramadan, a dit la porte-parole. Selon elle, Israël a décidé d’autoriser jusqu’à 800 Gazaouis d’aller prier à Jérusalem chaque week-end du ramadan.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...