Israël légalise près de 800 logements dans des implantations
Rechercher

Israël légalise près de 800 logements dans des implantations

Les récents attentats en Cisjordanie ont accentué la pression du lobby pro-implantations sur le gouvernement

Entrée de l'implantation d'Itamar, en Cisjordanie. (Crédit : Abir Sultan/Flash90)
Entrée de l'implantation d'Itamar, en Cisjordanie. (Crédit : Abir Sultan/Flash90)

Le gouvernement israélien a légalisé rétroactivement près de 800 logements dans quatre implantations de Cisjordanie, selon le ministère de l’Intérieur.

Les habitations se trouvent dans les implantations de Yakir (377 logements), Itamar (187) et Shiloh (94), dans le nord de la Cisjordanie, et de Sansana (97) dans le sud de la Cisjordanie, selon des informations publiées sur le site du ministère de l’Intérieur israélien.

La décision date d’il y a deux semaines, mais n’a été rapportée que vendredi dans la presse israélienne.

« Il ne s’agit pas de nouvelles constructions mais de logements construits dans des implantations reconnues par Israël sur des zones qui jusqu’à présent ne bénéficiaient pas de plan d’urbanisme », a déclaré à l’AFP Hagit Ofran, une des responsables de l’ONG la Paix maintenant.

« Mais même si cela n’a pas l’impact de l’annonce de nouvelles constructions, il s’agit indéniablement d’un gage accordé aux residents des implantations par (Benjamin) Netanyahu », le Premier ministre israélien, a-t-elle ajouté.

Les récents attentats en Cisjordanie en Cisjordanie, notamment l’assassinat le 1er octobre d’Eitam et Naama Henkin par des terroristes palestiniens sous les yeux de leurs quatre enfants près de l’implantation d’Itamar, ont accentué la pression du lobby pro-implantations sur le gouvernement, expliquent des commentateurs.

La dernière annonce de nouvelles constructions remonte à fin juillet. Le gouvernement avait alors autorisé la construction de 300 logements à Bet El (centre de la Cisjordanie).

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...