Israël presse la Pologne de ne pas accueillir le négationniste David Irving
Rechercher

Israël presse la Pologne de ne pas accueillir le négationniste David Irving

Le ministre Naftali Bennett a indiqué que la présence d'Irving serait une offense faite aux survivants de la Shoah et qu'elle attiserait l'antisémitisme

L'écrivain et historien négationniste de la Shoah David Irving (Crédit : AP/Alik Keplicz/File)
L'écrivain et historien négationniste de la Shoah David Irving (Crédit : AP/Alik Keplicz/File)

Israël a vivement recommandé mercredi au gouvernement polonais d’interdire l’entrée dans le pays du négationniste de la Shoah David Irving, qui prévoit de prendre la tête d’une visite des camps de la mort nazis sur le territoire dans l’année.

Le site internet d’Irving recueille actuellement les acomptes pour cette tournée des sites historiques nazis programmée pour le mois de septembre, a fait savoir lundi le Jewish News britannique.

Le ministre des Affaires de la Diaspora Naftali Bennett a expliqué avoir envoyé un courrier à l’ambassadeur de Pologne en Israël, Marek Magierowski.

« Compte-tenu des antécédents d’Irving en termes de déclarations odieuses et de mensonges éhontés sur l’histoire de la Shoah, il apparaît très clairement qu’il a l’intention d’utiliser cette opportunité pour faire se propager davantage de mensonges et de répandre son narratif teinté de vitriol », a-t-il écrit. « Faisant cela, il offensera profondément et sans aucun doute la mémoire des victimes de la Shoah et le peuple juif tout entier, attisant le feu déjà violent de haine et d’antisémitisme que nous voyons dévaster le monde aujourd’hui ».

« Je demande donc avec respect que le gouvernement de Pologne établisse clairement qu’Irving et son parti ne pourront pas accéder à votre pays et sûrement pas aux camps et autres sites en mémoire des millions de personnes qui, au sein de mon peuple, ont été assassinées pendant cette période sombre de l’histoire », a continué Bennett.

La ministre de l’Éducation, Naftali Bennett, prend la parole lors d’une conférence sur l’éducation à Ramat Gan, le 15 novembre 2018. (Crédit : Miriam Alster / Flash90)

Irving avait perdu un procès pour diffamation contre l’historienne américaine de la Shoah Deborah Lipstadt en 2000. Le procès avait ensuite été présenté dans un film de fiction, « Le procès du siècle », avec Rachel Weisz dans le rôle de Lipstadt.

Irving avait également affirmé qu’Hitler n’avait pas eu connaissance du projet d’extermination des Juifs, conservant néanmoins sa crédibilité d’historien. Irving était ensuite passé au négationnisme franc en déclarant qu’il n’y avait aucune preuve de l’existence des chambres à gaz à Auschwitz.

Le voyage de neuf jours coûtera 3 650 livres sterling, et comprend des visites de Treblinka, Sobibor, Belzec et Majdanek. Les publicités pour ce voyage qualifient les camps de « controversés ».

Le séjour prévoit également une visite du Wolfsschanze, les quartiers généraux d’Adolf Hitler et également des quartiers généraux du chef SS Heinrich Himmler.

Irving est décrit dans les encarts publicitaires comme un « expert sur Hitler ». Il avait déjà coordonné un voyage de ce genre en 2013.

JTA a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...