Israël reporte l’essai de l’intercepteur de missiles Arrow 3 en Alaska
Rechercher

Israël reporte l’essai de l’intercepteur de missiles Arrow 3 en Alaska

L'essai de tir réel du ministère de la Défense a été retardé afin d'assurer une "préparation maximale" de la batterie antimissile à longue portée

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un missile Arrow 3 est lancé à partir de la base aérienne de Palmachim dans le centre d'Israël le 10 décembre 2015. (Ministère de la Défense)
Un missile Arrow 3 est lancé à partir de la base aérienne de Palmachim dans le centre d'Israël le 10 décembre 2015. (Ministère de la Défense)

Le ministère de la Défense a annoncé mardi qu’il reportait l’essai en direct du système de défense antimissile à longue portée Arrow 3 en Alaska afin d’assurer une « préparation maximale » de la batterie.

Le ministère n’a pas spécifié le type de préparations nécessaires à l’essai.

« Après consultation entre l’Agence américaine de défense antimissile [MDA] et le ministère israélien de la Défense, il a été décidé de reporter l’essai du système Arrow 3 en Alaska – ceci afin d’atteindre le niveau maximal de préparation avant l’essai dans la base aérienne américaine », a déclaré le ministère.

Dans son communiqué, le ministère a indiqué qu’il travaillait avec la MDA pour fixer une autre date pour tester le système, qui a été déclaré opérationnel l’année dernière.

« Il faut souligner qu’il n’y a aucun lien entre ce système et les systèmes opérationnels (Arrow 2 et Arrow 3), qui sont utilisés par l’armée de l’air israélienne », a ajouté le ministère.

Le système Arrow 3 a été testé avec succès pour la première fois en février, après des mois de retards et de problèmes techniques. En janvier, un exercice a été annulé en raison d’un problème de transfert de données et, en décembre, un test a été annulé pour des raisons de sécurité.

Complété par un certain nombre d’autres systèmes de défense antimissile conçus pour protéger Israël contre les attaques à courte, moyenne et longue portée, le système Arrow 3 représente le niveau le plus élevé du réseau de défense antimissile à plusieurs niveaux d’Israël.

Le système de défense antimissile Arrow 3 qui a été livré à l’armée de l’air israélienne le 18 janvier 2017 (Crédit : Ministère de la Défense)

Ce système, développé dans le cadre d’un programme conjoint israélo-américain, est conçu pour abattre les missiles balistiques intercontinentaux en dehors de l’atmosphère, en retirant les projectiles et leurs ogives nucléaires, biologiques, chimiques ou conventionnelles plus près de leurs sites de lancement. Il s’agit d’une version plus avancée des systèmes Arrow et Arrow 2.

L’Arrow 3 est considérée comme l’une des armes les plus puissantes de son genre dans le monde et est en développement depuis près d’une décennie, lancée en 2008.

Il a été livré à l’armée de l’air israélienne en janvier 2017.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...