Israël va créer une première nouvelle ville druze en Galilée
Rechercher

Israël va créer une première nouvelle ville druze en Galilée

Les dirigeants de la communauté se félicitent de la décision de créer une localité de 10 000 habitants, mais disent que le gouvernement doit faire plus

Raoul Wootliff est le correspondant parlementaire du Times of Israël

Le ministère de l’Intérieur a approuvé mardi la création de la localité d’Ahuzat Naftali dans la région de Karnei Hittim en Basse-Galilée, ouvrant la voie à la première nouvelle ville druze dans l’histoire d’Israël.

L’approbation par le Conseil national pour la Planification et la Construction du ministère intervient trois ans après que le gouvernement ait donné son accord à la nouvelle ville en 2012.

La proposition initiale avait d’abord été soulevée par le ministre des Affaires étrangères d’alors Avigdor Liberman suite à une longue campagne menée par les dirigeants druzes pour mettre fin à une crise du logement au sein de la communauté.

Une fois construite, la nouvelle ville devrait pouvoir accueillir plus de 10 000 personnes à pleine capacité, selon les plans de construction initiaux.

Communauté de langue arabe avec sa propre religion monothéiste distincte, ses dirigeants affirment qu’il y a plus de 110 000 Druzes vivant dans le nord de la Galilée, et 20 000 autres sur le plateau du Golan.

Les caractéristiques topographiques de la plupart des villes druzes, avec des maisons privées et le manque de zonage, rendent presque impossible une expansion et ont créé une pénurie de logements alors que la population a augmenté au fil des ans.

Les dirigeants druzes disent que le manque de logements a eu des effets catastrophiques sur la communauté, avec beaucoup d’hommes choisissant de ne pas se marier en raison d’une tradition religieuse qui relie le mariage à l’achat d’une maison.

Le ministre-adjoint de la Coopération régionale Ayoub Kara parle lors d'une réunion du Conseil national pour la Planification et la Construction approuvant la création de la localité druze d'Ahuzat Naftali, le 25 novembre 2015 (Photo: Autorisation / Ayoub Kara)
Le ministre-adjoint de la Coopération régionale Ayoub Kara parle lors d’une réunion du Conseil national pour la Planification et la Construction approuvant la création de la localité druze d’Ahuzat Naftali, le 25 novembre 2015 (Photo: Autorisation / Ayoub Kara)

Le ministre-adjoint de la Coopération régionale Ayoub Kara, qui est lui-même druze, a aidé à rédiger la proposition initiale et a pris part à la réunion de mardi. Il a qualifé la décision d’ « historique », mais a souligné que le gouvernement doit poursuivre ses efforts pour résoudre la crise du logement au sein de la communauté druze.

« Cette décision va aider à soulager le mécontentement ressenti parmi beaucoup de jeunes Druzes. Israël doit continuer à faire tout son possible pour étreindre la communauté druze », a-t-il dit.

Kara a ajouté que d’autres plans étaient en cours pour une deuxième nouvelle localité, qui sera située dans la région du Carmel, près de Haïfa.

Il y a deux semaines le cabinet a approuvé la création d’une agence de développement socio-économique pour la minorité druze d’Israël.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré que la création de la nouvelle agence « corrige une grande injustice faite aux Druzes, » se référant à la négligence de la communauté par les différents gouvernements depuis longtemps.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...