Israël en guerre - Jour 259

Rechercher

J Street retire son soutien à une élue soupçonnée de corruption

Le groupe politique juif libéral affirme avoir fondé sa décision sur des considérations principalement politiques, sans écarter la question déontologique

Archive- Marie Newman, à Chicago, le 9 mars 2020.  (AP Photo/Charles Rex Arbogast File)
Archive- Marie Newman, à Chicago, le 9 mars 2020. (AP Photo/Charles Rex Arbogast File)

JTA – Le comité d’action politique affilié à J Street ne soutiendra plus Marie Newman, membre démocrate du Congrès de l’Illinois, actuellement au centre d’une enquête déontologique pour de possibles faits de corruption.

Logan Bayroff, porte-parole du groupe libéral juif du Moyen-Orient, a déclaré mardi que la décision s’expliquait essentiellement par un redécoupage, opposant Newman à un autre partisan de J Street PAC, Sean Casten.

Bayroff a toutefois précisé que l’enquête déontologique en cours avait été prise en compte dans la décision.

« Nous les avons approuvés tous les deux en 2020 dans des circonscriptions différentes, mais une fois établi qu’ils se trouvaient face à face, nous avons dû faire un choix », a déclaré Bayroff dans une interview.

« Dans un pareil cas, nous examinons tous les éléments en présence, et [une] enquête sur un candidat en fait évidemment partie. »

Newman fait l’objet d’une enquête du Bureau déontologique du Congrès pour avoir vraisemblablement promis à Iymen Chehade, universitaire palestino-américain, un emploi dans son équipe au Congrès contre la promesse de ne pas se présenter contre elle lors d’une primaire. L’une des autres conditions à l’accord présumé était que Newman adopte des positions pro-palestiniennes.

Newman n’est pas parvenue à faire embaucher Chehade comme conseiller au Congrès, poste financé sur fonds gouvernementaux. Ce dernier a alors engagé des poursuites contre Newman en 2021, avant de s’entendre finalement avec elle dans le cadre d’un règlement privé et de s’engager à ses côtés comme conseiller aux « affaires étrangères ». Les conseillers de campagne sont rémunérés grâce aux dons faits aux candidats.

Newman a jusqu’ici nié toute irrégularité.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.