Jersey City: L’employé du magasin tué en aidant à sauver un Juif blessé
Rechercher

Jersey City: L’employé du magasin tué en aidant à sauver un Juif blessé

Selon des informations, Douglas Miguel Rodriquez tenait ouverte la porte arrière du magasin casher alors que les tirs fusaient - permettant à un client blessé de fuir

Douglas Miguel Rodriguez (Autorisation)
Douglas Miguel Rodriguez (Autorisation)

Douglas Miguel Rodriguez, un homme et un père âgé de 49 ans mort lors d’une fusillade survenue dans un supermarché de Jersey City, est mort après avoir aidé un client juif qui avait été lui-même blessé, a indiqué jeudi le New York Daily News.

Selon le reportage, Chaim Deutsch est arrivé au supermarché casher mardi après-midi accompagné de son cousin, Moshe, mort lors de l’attaque.

Deutsch a été blessé et il est parvenu à s’enfuir par la porte-arrière que Rodriguez, un immigrant non-Juif venu d’Equateur qui travaillait dans le magasin, lui tenait ouverte. Si Deutsch a été en mesure de fuir et de se mettre en sécurité, Rodriguez est mort sous les balles alors qu’il tentait de s’échapper.

Le reportage du Daily News s’est basé sur le récit fait par Chaim Fried, un résident de Jersey City à qui Deutsch a raconté les faits mardi soir alors qu’il se trouvait dans un hôpital de la ville.

« Lorsque la fusillade a commencé, il a ouvert la porte pour que [Deutsch] puisse partir », a dit Fried. « Et Miguel a été abattu alors qu’il se trouvait à la porte. Il se préparait à fuir mais Miguel a reçu les balles avant de pouvoir s’échapper. Il a été touché et il est tombé au sol ».

Des urgentistes travaillent dans un supermarché casher, lieu d’une fusillade à Jersey City, N.J., le mercredi 11 décembre 2019. (AP/Seth Wenig)

Quatre personnes et les deux attaquants sont morts lors de cette fusillade survenue mardi à Jersey City. En plus de Deutsch et Rodriguez, Mindel Ferencz, dont la famille était propriétaire du magasin, et Joseph Seals, un enquêteur de la police qui a affronté les tueurs dans un cimetière avoisinant avant qu’ils ne se rendent au magasin, ont également perdu la vie.

Selon la police, les attaquants – qui ont été identifiés sous les noms de David Anderson et Francine Graham – avaient des motivations antisémites.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...