Jubeir : l’ennemi sioniste essaie de prendre la mosquée Al-Aqsa
Rechercher

Jubeir : l’ennemi sioniste essaie de prendre la mosquée Al-Aqsa

Le ministre des Affaires étrangères saoudien a dénoncé l'agression des 'colons israéliens' contre Al-Aqsa

Le ministre des Affaires étrangères saoudien, Adel al-Jubeir, intervenant lors d'une conférence de presse à Djeddah, en Arabie Saoudite, le 23 juillet 2015. (Crédit : AFP)
Le ministre des Affaires étrangères saoudien, Adel al-Jubeir, intervenant lors d'une conférence de presse à Djeddah, en Arabie Saoudite, le 23 juillet 2015. (Crédit : AFP)

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Jubeir, a accusé « l’ennemi sioniste » d’essayer de « prendre » la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem, après les affrontements entre les policiers israéliens et les lanceurs de pierres musulmans masqués sur le mont du Temple.

Les policiers sont entrés sur le site le dimanche matin car les renseignements recueillis par les forces de sécurité avaient révélé un plan pour une émeute organisée sur le mont du Temple. Les manifestants s’étaient constitués des réserves de pierres et de pétards, ainsi qu’une barricade à une entrée de la mosquée, a indiqué la police.

Jubeir a précisé que les décisions seront prises « à tous les niveaux pour faire face à tout acte d’agression mené par l’occupation israélienne ou les colons israéliens contre Al-Aqsa », selon une agence de presse saoudienne.

Des témoins palestiniens ont dit que la police est entrée dans la mosquée au dôme doré, mais la police a affirmé avoir seulement fermé les portes de la mosquée pour bloquer des émeutiers qui lançaient des pierres, des pétards et d’autres objets.

La police a déclaré que les bombes artisanales avaient également été trouvées à l’entrée de la mosquée.

« Une discussion a été menée sur la question palestinienne et ce qui se passe à la mosquée Al-Aqsa, et comment faire face aux manœuvres agressives de l’ennemi sioniste dans leur tentative de prendre la mosquée, ainsi que sur la façon d’intensifier les efforts des pays arabes et musulmans à condamner ces actions israéliennes et les confronter sur toutes les voies, conformément à la demande du Royaume d’Arabie saoudite et avec l’approbation unanime des pays arabes », a déclaré Jubeir dans un communiqué publié dimanche, après une réunion des ministres des Affaires étrangères arabes au Caire.

« Nous allons commencer à bouger sur ce front pour faire face à tout acte d’agression par Israël ou les colons israéliens contre la mosquée Al-Aqsa », a-t-il ajouté.

Selon la police, les manifestants visaient à perturber les déplacements des visiteurs juifs dans l’enceinte avant de la fête de Rosh Hashana, qui marque la nouvelle année juive et qui a commencé dimanche soir.

Les tensions se sont poursuivies lundi, entraînant neuf arrestations. Deux Israéliens – un policier et un jeune fidèle juif – ont été légèrement blessés lors des affrontements.

Le ministre de la Sécurité publique Gilad Erdan a averti qu’à la lumière de la violence sur le mont du Temple, Israël examinerait les mesures à prendre au sujet du site qui est saint à la fois pour les Juifs et les Musulmans.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...