L’ Agence juive rend hommage aux Juifs américains tués dans des synagogues
Rechercher

L’ Agence juive rend hommage aux Juifs américains tués dans des synagogues

Des membres de la communauté de Pittsburgh ont participé à une cérémonie à Jérusalem pour honorer la mémoire des victimes des tueries

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Marnie Fienberg, la belle fille de Joyce Fienberg, qui a été assassinée dans l'attaque de la synagogue de Pittsburg, allume une torche de la mémoire avec le président de l'Agence juive pour Israël, Isaac Herzog (Noam Sharon)
Marnie Fienberg, la belle fille de Joyce Fienberg, qui a été assassinée dans l'attaque de la synagogue de Pittsburg, allume une torche de la mémoire avec le président de l'Agence juive pour Israël, Isaac Herzog (Noam Sharon)

Mercredi, une cérémonie de l’Agence juive tenue à Jérusalem pour marquer le Jour annuel d’Israël a rendu un hommage particulier aux Juifs tués dans des fusillades aux Etats-Unis au cours de l’année écoulée.

L’événement, qui s’est tenu dans les bureaux de l’Agence juive de la capitale, a rendu hommage aux victimes de la fusillade d’octobre 2018 à Pittsburgh et de la fusillade d’avril 2019 dans la ville de Poway, autour de San Diego.

Onze personnes ont été tuées et cinq autres blessées quand un homme armé a ouvert le feu dans la Synagogue de l’Arbre de Vie à Pittsburgh le 27 octobre 2018.

Le 17 avril 2019, un homme armé a tué une personne et en a blessées trois heures à la synagogue Chabad de Poway en Californie.

Marnie Fienberg, la belle-fille de Joyce Fienberg qui a été tuée à Pittsburgh, a été invitée par l’Agence juive à participer à la cérémonie, tout comme Jeff Finkelstein, président de la Fédération juive du Grand Pittsburgh, qui allumera la torche à la cérémonie d’Etat sur le mont Herzl plus tard mercredi.

Isaac Herzog, le président de l’Agence juive, a personnellement invité Fienberg à participer à la cérémonie. Les deux ont allumé ensemble une flamme de la mémoire.

Mur mémoriel pour ceux qui ont été assassinés dans des incidents antisémites (Crédit : Agence juive pour Israël)

« En ce jour, les Juifs de la Diaspora s’unissent dans la douleur avec tous les résidents de l’Etat d’Israël, a déclaré Herzog. Et ici, aussi, en Israël, nous sommes unis dans la douleur avec les familles juives de la diaspora, qui ont perdu des êtres chers dans des attaques terroristes et ceux dont les enfants ont choisi de porter des uniformes couleur olive et ont donné leurs vies pour protéger Israël ».

Selon les chiffres de l’Agence juive, plus de 200 Juifs ont été tués dans des attaques antisémites et attaques terroristes en dehors d’Israël depuis la création de l’Etat juif en 1948. Yom HaZikaron en Israël commémore l’ensemble des 23 741 soldats tombés au combat et des 3 150 victimes du terrorisme.

« Lors de cette tragédie, lors de ces moments difficiles, quelque chose d’incroyable s’est produit, a déclaré Fienberg. Au moment le plus difficile, nous n’étions pas seuls. Il y avait du soutien, de l’amour et de la force en provenance du monde entier, pas seulement de nos amis, des Juifs de partout… nous avons ressenti cet amour, et l’amour est ce qui nous fait avancer chaque jour ».

« Nous sommes inspirés par vous, les Israéliens – des soldats et citoyens israéliens fiers, a-t-elle continué. Vous ne reculerez jamais devant un combat et nous non plus. Nous sommes forts ensemble, à Pittsburgh, aux Etats-Unis et ici en Israël ».

La cérémonie était diffusée en direct sur Facebook en hébreu et en anglais pour permettre la participation de toutes les communautés juives du monde entier.

« Les antisémites s’en fichent de nos courants [Reconstructionistes, Chabad, Conservateurs], pour eux, nous sommes tous Juifs, a déclaré Finkelstein. Et pour nous tous, le travail que nous faisons avec l’Agence juive et les Fédérations doit être focalisé sur la construction de l’unité juive, parce qu’ensemble nous pouvons combattre le mal. Am Yisrael Chai [Longue vie au peuple juif] ».

Les victimes de la fusillade de la synagogue de Pittsburgh, le 27 octobre 2018.(Facebook/Google Maps/JTA Collage)

Les victimes de la fusillade de Pittsburgh étaient Joyce Fienberg, Richard Gottfried, Rose Mallinger, Jerry Rabinowitz, Cecil Rosenthal, David Rosenthal, Bernice Simon, Sylvan Simon, Daniel Stein, Melvin Wax, et Irving Younger.

Howard Kaye, le mari de Lori Gilbert-Kaye, en photo à gauche, s’exprime à son enterrement le 29 avril 2019 à Poway, en Californie. (AP Photo/Gregory Bull)

Lori Gilbert-Kaye a été tuée dans la fusillade de Poway.

Finkelstein, le chef de la communauté de Pittsburgh, sera mis à l’honneur en allumant une torche au nom de la Diaspora juive à la cérémonie annuelle du Jour de l’Indépendance mercredi soir, alors que le Jour de la Mémoire touchera à sa fin.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...