La banque Hapoalim, en chute, se prépare à un arrangement avec les USA
Rechercher

La banque Hapoalim, en chute, se prépare à un arrangement avec les USA

Le plus gros organisme de prêt israélien prévoit une "baisse significative" des profits pour le quatrième trimestre, en raison d'une enquête pour évasion fiscale

Distributeurs de la banque Hapoalim. Illustration. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Distributeurs de la banque Hapoalim. Illustration. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Les actions de la banque israélienne Hapoalim Ltd, plus gros organisme de prêt du pays, ont perdu 1.6 % de leur valeur à 12 heures 27 à Tel Aviv dimanche, après qu’elle a annoncé qu’elle provisionnerait des fonds dans le cadre d’une enquête américaine sur une éventuelle évasion fiscale, à hauteur de 68,5 millions de dollars. La banque a averti que les bénéfices du dernier trimestre de 2016 en seront affectés.

Après la fermeture de la bourse de Tel Aviv jeudi soir, la banque a indiqué qu’elle ferait une provision supplémentaire d’environ 25 millions de dollars pour un éventuel règlement d’une enquête du ministère américain de la Justice ainsi qu’une provision d’environ 43,5 millions de dollars pour une enquête distincte menée par le New York Department of Financial Services (NYFDS).

Les fonds alloués au Département de la Justice s’ajouteraient aux 120 millions de dollars déjà mis de côté par la banque Hapoalim pour l’enquête du Département de la Justice, qui cherche à déterminer si les banques israéliennes ont aidé des clients américains à se soustraire aux impôts américains en fuyant fiscalement vers la succursale suisse. La banque Hapoalim a démenti ces accusations.

Hapoalim a également indiqué qu’elle provisionnait les 43,5 millions de dollars au quatrième trimestre pour l’enquête du NYDFS, sur instructions reçues de la Banque d’Israël, car elle s’attend à devoir payer des montants supplémentaires au NYFDS pour un éventuel arrangement.

« À ce stade, il n’est pas possible d’estimer avec précision l’étendue de l’exposition », indique la banque. « Il est possible que ces montants soient importants. »

En outre, la banque a déclaré qu’au quatrième trimestre, elle prévoyait une provision pour pertes sur prêts de 470 millions de NIS sans pour autant apporter de précisions, ce qui porte les provisions pour l’exercice à un total de 270 millions de shekels. Elle prévoit également une dépense fiscale de 157 millions de shekels pour le trimestre, une mesure comptable découlant d’une baisse des impôts sur les sociétés, a indiqué la banque.

Tout cela devrait « entraîner une baisse significative du bénéfice du groupe bancaire au quatrième trimestre 2016 », a indiqué la banque.

La banque Leumi LeIsrael Ltd., la deuxième plus grande banque du pays, a payé 400 millions de dollars d’ amendes en 2014 dans le cadre d’un arrangement sur deux enquêtes menées par les autorités américaines afin de savoir si la banque a aidé des clients américains à se soustraire aux impôts.

Bank Hapoalim devrait publier ses résultats du quatrième trimestre le 30 mars

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...